Modern Jewish Scholarship on Islam in Context. Rationality, European Borders, and the Search for Belonging

(éd.) Ottfried Fraisse
Religions - reviewer : Jacques Scheuer s.j.

Des années 1830 à la Seconde Guerre mondiale environ, de nombreux orientalistes de tradition juive ont apporté, en particulier dans le domaine de langue allemande, des contributions substantielles à l’étude de l’islam et du monde islamique. Qu’il suffise d’évoquer quelques noms : Abraham Geiger (1810-1874), Gustav Weil (1808-1889), Ignaz Goldziher (1850-1921), Josef Horovitz (1874-1931), Shlomo Dov Goitein (1900-1985). Derrière les professions de neutralité scientifique se cachent inévitablement des motivations, des préjugés ou des partis pris plus ou moins conscients, ainsi que l’essai désormais classique d’Edward Saïd (Orientalism, 1978 ; trad. fr. L’Orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, 1980) l’a mis en lumière.

Ces islamologues juifs portaient-ils un regard européen sur l’islam ? Leurs liens culturels et spirituels les amenaient-ils, au contraire, à se situer autrement que les autres orientalistes à l’égard de l’islam et du Proche-Orient ? Leur étude de l’islam et des relations entre civilisation arabe et civilisation européenne ainsi qu’entre islam et christianisme était-elle orientée secrètement par un souci de se (re)définir comme juifs dans l’univers européen de tradition chrétienne ? Le clivage séfarade / ashkénaze a-t-il joué dans ces travaux d’islamologie ? Le fait que quelques-uns d’entre eux aient séjourné ou vécu au Proche-Orient a-t-il pesé sur leurs choix de recherches et leurs interprétations ? Voilà quelques-unes des interrogations qui réunirent les participants d’un colloque univ. à Francfort en 2014. Si la douzaine d’études monographiques ici réunies sont réparties autour de quatre positions-types, c’est à titre heuristique : l’examen serein de chaque profil individuel, tout en mettant en relief bien des ressorts cachés, laisse aussi percevoir la complexité des présupposés culturels, philosophiques et sociaux ainsi que des motivations politiques ou religieuses. — J. Scheuer s.j.

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80