«When the Morning Stars Sang». Essays in Honor of Choon Leong Seow on the Occasion of his Sixty-Fifth Birthday

(éd.) Scott C. Jones (éd.) Christine Roy Yoder
Holy Scripture - reviewer : Françoise Mies
Le titre du livre cite Jb 38,7, dans la traduction de la King James Version : le verset a inspiré nombre d'artistes (à la liste, on ajoutera O. Messiaen). Pour honorer C.L. Seow, auteur d'un livre sur les inscriptions hébraïques et d'un commentaire sur Qohélet et sur Job, éditeur de l'Encyclopaedia of the Bible and Its Reception, rien de tel qu'un collectif rassemblant 17 articles sur Job, Proverbes, Qohélet, Ben Sira et la Sagesse de Salomon et cinq articles sur les échos de la sagesse dans la Bible hébraïque et lesinscriptions sémitiques. C'est surtout Job qui est étudié, avec des études illustrant l'intérêt de Seow pour le texte biblique comme tel et pour l'histoire de la réception.
Après la biographie intellectuelle de Seow (C. Hooker) et la liste de ses publications, les articles. M.V. Fox explore la piste de Tsophar locuteur en Jb 28. E.L. Greenstein analyse la maladie de Job comme désintégration de l'intégrité du corps - pourquoi pas la mort ? Pour J.G. Janzen, justice et bénédiction ne s'opposent pas dans le livre, pour autant que, à la suite des discours divins, la justice divine soit au service de la vie. T. Krüger propose une nouvelle interprétation de Jb 42,7-8 : Dieu serait d'accord avec Job pour dire qu'Il est un Dieu ambivalent, faisant le bien et le mal - désavouant ainsi l'espérance de Job. À la différence de nombre d'exégètes, M. Oeming estime qu'il y a bien un « kérygme » dans le livre, mais livré dans la finale du livre. C.A. Newsom fait le point sur la réception de Job dans les manuscrits de la mer Morte : manuscrits hébreux, traductions araméennes, influences de l'histoire de Job sur le livre des Jubilées, allusions à Job dans d'autres textes attestés dans les manuscrits de la mer Morte. C. Dell présente deux oratorios de Job au xxe s. (D. Jenkins et P. Maxwell-Davies), complétant ainsi son article sur les oratorios de Job du xixe s. : le chant des étoiles ! Selon W.P. Brown, l'échec dans la recherche de la sagesse fait partie de la démarche sapientielle en Pr, Jb et Qo : si tout homme échoue dans la recherche de la sagesse (Jb 28), Dieu instruit Job sur la sagesse divine de la création. Dans son article consacré à la traduction grecque de Ben Sira, B.G. Wright iii ajoute quelques éléments sur la première traduction grecque (OG) de Job hébreu : des témoins de deux mondes.
Merci aux deux éditeurs scientifiques pour ce collectif utile à l'exégèse du courant sapientiel dans la Bible, principalement Job, et pour l'histoire de sa réception. - F. Mies

newsletter


the journal


NRT is a quarterly journal published by a group of Theology professors, under the supervision of the Society of Jesus in Brussels.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgium
Tél. +32 (0)2 739 34 80