• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Versión impresa : La liberté du Sauveur en agonie selon Maxime le Confesseur - en la NRT

Búsqueda rápida

Newsletter

Suscribirse a nuestro newsletter trimestral:

La revista

La NRT sale cada tres meses publicada por un grupo de profesores del Institut d’Études Théologiques (I.É.T.), de la Facultad de Teología de la Compañía de Jesús en Bruselas.

leer más

Suscribir

    

 

Moulins-Beaufort

Hors-collection : L'Eglise face à ses défis

Mgr Eric de Moulins-Beaufort


Le livre de la rentrée: entre crise et espérance

Commandez-le ici

La liberté du Sauveur en agonie selon Maxime le Confesseur

Leer el artículo : La liberté du Sauveur en agonie selon Maxime le Confesseurversión digital en CAIRN.INFO
NRT 125/4 (2003) p. 574-595
Pour la théologie contemporaine qui explore la kénose du Verbe incarné et cherche à penser l'alliance de Dieu et de l'homme dans le respect de leur autonomie respective, la réflexion et l'exégèse de Maxime le Confesseur concernant l'agonie du Sauveur demeure un modèle de pensée christologique. Ce théologien byzantin du VIIe siècle, intrépide et génial défenseur de la volonté humaine du Christ, a pu montrer comment le Sauveur a libéré la liberté humaine de ses aliénations en se l'appropriant en son premier souhait d'échapper à la mort afin de la convertir en son obéissance au Père. Ses Opuscules rendent compte d'une transposition progressive du couple traditionnel «nature-personne» dans l'ordre de la liberté, alliant la raison de la nature avec le mode personnel de la décision.

Los articulos de 1958 y 2003 están disponibles gratuitamente en formato PDF.

Artículos desde 2003 están disponibles en formato digital desde el portal de nuestro socio CAIRN.

Los números desde 2000 se pueden pedir en su versión impresa de nuestro sitio web o descargarse en formato digital desde el portal site CAIRN.

Usted está aquí : NRT › Artículos › La liberté du Sauveur en agonie selon Maxime le Confesseur