Figure del senso religioso

Giovanni Moretto
Filosofía - Census taker : A. Pighin
Professeur de philosophie à Gênes, G. Moretto étudie le sens religieux chez quelques penseurs du XVIIIe au XXe siècles, dont la plupart sont allemands et l'un ou l'autre italiens. Pour lui, le «sens religieux» est une faculté constitutive de la conscience et peut se développer par l'éducation ou être étouffé par elle. Pour Mgr Montini, archevêque de Milan, ce sens religieux prépare à la foi chrétienne car il est la condition de possibilité de notre aptitude religieuse. C'est à tort que le libéralisme religieux oppose la foi à la religion, car il attaque une «religion» caricaturale, imparfaite, en lui opposant une religion idéale, abstraite qui est souvent une fuite devant la religion concrète.
Aujourd'hui on voit disparaître le sens religieux et les églises se vident. Les religions doivent entrer en dialogue si elles veulent encore donner à l'homme une espérance, et il leur faut se regrouper oecuméniquement pour présenter à l'humanité une éthique mondiale. L'A. pense que nous aurons à passer du Sacré au Bien pour réaliser une civilisation nouvelle, celle de la bonté. Ce «principe bonté» devrait, dit-il, être élevé au rang de principe herméneutique du sens religieux. Pour Kant, ce «principe bonté» s'incarne dans le saint qui prend librement sur lui la douleur pour promouvoir le bien des hommes. C'est le propre du christianisme de l'avoir réalisé en Jésus-Christ.
Ce plan n'apparaît malheureusement qu'assez confusément dans les chapitres de ce livre qui semblent des articles juxtaposés sans grand lien entre eux, mais font connaître la pensée religieuse des penseurs germaniques jusqu'à Gadamer et de quelques Italiens. - A. Pighin.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80