Introduction à une métaphysique des mystères chrétiens. En regard des traditions bouddhique, hindoue, islamique, judaïque et taoïste

Br. Bérard
Religiones - Census taker : Jacques Scheuer s.j.
Situé dans le sillage des oeuvres de l'abbé Henri Stéphane, de Jean Borella et François Chenique, qu'il cite abondamment, l'ouvrage expose en trois parties, les mystères de la Trinité, de la Théotokos, enfin du Christ, «dans et hors du christianisme, dans et au-delà des religions». L'exposé des mystères chrétiens en constitue la colonne vertébrale et manifeste que «le christianisme…dispose à lui seul de toute la métaphysique nécessaire et suffisante…» (15). Les autres traditions (les principales sont énumérées dans le sous-titre) ne sont donc pas exposées pour elles-mêmes, mais contraintes de se plier au projet et au plan d'ensemble; l'auteur cependant tente constamment d'y repérer, par delà des ressemblances ou différences de surface, les enseignements fondamentaux (illustrés par de brèves citations) afin de les mettre en «résonance» avec la conception chrétienne. Chemin faisant, outre les auteurs déjà mentionnés, l'ouvrage cite («collecte») également de fort beaux extraits de figures de la pensée chrétienne (Denys l'Aréopagite, Thomas d'Aquin, Eckhart, Nicolas de Cues, Angelus Silesius, Evdokimov, Lossky…) ainsi que de René Guénon et Frithjof Schuon. Dans une longue postface (255-279), J. Borella, tout en se démarquant des deux derniers nommés, reprend, d'un point de vue chrétien, la problématique de la diversité et de l'unité des religions.
Définissant clairement des termes tels que syncrétisme, amalgame, synthèse ou encore exotérique et ésotérique, l'auteur se montre attentif à distinguer autant qu'à articuler (à l'aide de nombreux schémas) Révélation, dogme, théologie, métaphysique, gnose… Plus d'un lecteur, cependant, décontenancé notamment par la place qu'occupe la Théotokos (2e partie, pp. 99-158), pourra s'interroger sur les rapports entre récit biblique, langage de la symbolique (féminine, réceptive, virginale et maternelle en l'occurrence: «les équivalences symboliques de Maria, Mater, Materia et matrice»), élaboration métaphysique et «gnose» ou théologie mystique. - J. Scheuer sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80