Les chrétiens dans Al-Andalus. De la soumission à l'anéantissement

Rafael Sánchez Saus
Historia - Census taker : Didier Luciani
L'histoire d'Al-Andalus (le concept n'étant pas que géographique) est, depuis longtemps, objet de débats et d'interprétations divergentes. Beaucoup d'historiens font remonter l'idée d'une convivenciaharmonieuse et féconde entre cultures et religions différentes dans la péninsule ibérique à l'époque médiévale (711 : débarquement des Maures - 1492 : prise de Grenade) à Américo Castro (España en su Historia, Cristianos, moros y judíos, 1948). C. Cailleaux (« Chrétiens, juifs et musulmans dans l'Espagne médiévale. La convivencia et autres mythes historiographiques », Cahiers de la Méditerranée 86, 2013 ; en ligne) a montré récemment que les choses n'étaient pourtant pas aussi simples, et que le mythe d'une période de tolérance religieuse et de pluralisme culturel (déjà présent chez certains historiens, notamment juifs, à partir du xixe s.) s'est plutôt développé à partir d'une polémique entre Castro et un autre éminent historien espagnol, Claudio Sánchez Albornoz (España, un enigma histórico, Buenos Aires, Editorial Sudamericana, 1965). Quoi qu'il en soit, à partir des années 70, ce mythe s'est répandu ou a été combattu - c'est selon - avec force et parfois - il faut le dire aussi - non sans quelques a priori idéologiques, volonté de récupération politique et intentions polémiques, par les uns et les autres. Dans ce genre de situation, il est bon, autant que faire se peut, de revenir à l'histoire, et c'est ce que nous propose Rafael Sánchez Saus, prof. à l'Univ. de Cadiz et l'un des meilleurs spécialistes actuels de l'Espagne médiévale avec ce livre traduit d'un original espagnol paru en 2016 (Al-Andalus y la Cruz). Il se range, malgré tout, nettement du côté de ceux (avec Serafín Fanjul, Darío Fernández-Morera, etc.) qui déconstruisent quelque peu ce « mythe andalou » d'une coexistence pacifique. Le débat est loin d'être clos et si l'on veut saisir à la fois l'actualité et la pertinence de cet ouvrage, qu'il suffise de mentionner, dans le sens contraire, la tenue récente (30-31 déc. 2018) d'un congrès international sur « L'Andalousie, terre du vivre ensemble » organisé par l'ONG soufie Aisa (). L'histoire a toute sa légitimité. L'étude présente nous rappelle toutefois que son écriture s'opère toujours dans un contexte donné et qu'à toute époque, il reste bien difficile, voire impossible, de vivre sans référence à l'un ou l'autre mythe. - D. Luciani

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80