« Without ceasing to be a Christian » A Catholic and Protestant assess the christological contribution of Raimon Panikkar

Erik Ranstrom Bob Robinson
Religiones - Census taker : Jacques Scheuer s.j.
« Panikkar est-il le héraut d'une nouvelle conscience religieuse ou le fidèle fils de l'Église - ou les deux ? Est-il un sage spirituel postchrétien, un brillant intellectuel de l'époque pluraliste, ou un théologien chrétien ? » C'est bien l'oeuvre du théologien chrétien, surtout sa christologie et sa théologie des religions, qui est ici exposée et critiquée, avec bienveillance mais sans faiblesse. Deux théologiens se répartissent les chap. : un catholique de Nouvelle-Zélande (E.R.) et un anglican évangélique des États-Unis (B.R.). Le premier, se fondant sur des écrits des années 1950 et 1960, parfois fort peu connus, montre la tension croissante entre, d'une part, une conception davantage ancrée dans la Bible et attentive à l'histoire du salut, et, d'autre part, une christologie cosmique qui porte l'empreinte de la non-dualité hindoue et tend vers une théologie des religions « pluraliste ». L'analyse est éclairante, même si on peut regretter que le genre littéraire de chaque oeuvre ne soit pas davantage pris en compte : une anthologie de textes védiques à l'attention d'un large public cultivé n'est pas un traité de théologie catholique. B.R. examine à son tour le christocentrisme de P., sa pente holistique et immanentiste, ainsi qu'une série de conséquences ou de corollaires dans divers domaines de sa théologie. Tout en appréciant les ouvertures vigoureuses de P., il émet des réserves : l'accent sur le Christ-Logos au détriment du Jésus historique, l'articulation entre particularité et universalité. Dans une conclusion partagée, les deux auteurs reviennent, avec nuance, sur quelques points critiques : faiblesse de la sotériologie, tendances idéalisantes…
La collaboration de deux auteurs de générations et de sensibilités différentes présente des avantages : chacun apporte son regard et sa tradition, relançant ainsi la réflexion de l'autre. La formule entraîne aussi quelques inconvénients : des redites et un certain morcellement dans la présentation puis l'évaluation critique des « mérites et ambiguïtés » de P. - J. Scheuer s.j.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80