• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Version imprimable : La mort, un temps à vivre - dans la NRT

Recherche rapide

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter trimestrielle :

La revue

La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de l’Institut d’études théologiques, Faculté de théologie de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

Lire la suite

Rejoignez-nous

    

 

Jubile de la NRT

JUBILÉ DE LA NRT
10/11 novembre 2019

Au « Forum Saint-Michel », 24 boulevard saint-Michel, 1040 Bruxelles


Célébrer la mémoire des 150 ans de la revue fondée en 1869 à Tournai et dégager les enjeux de la théologie francophone au XXIe siècle

Téléchargez le programme complet

Inscrivez-vous dès maintenant

La mort, un temps à vivre

NRT 139/1 (2017) p. 137
Recenseur : Kirsch
Académie d'éducation et d'études sociales , La mort, un temps à vivre, Paris, François-Xavier de Guibert, 2015, 17x24, 248 p.. ISBN 978-2-75540-580-4
L'Académie d'éducation et d'études sociales, créée en 1922, publie chaque année ses travaux dans un vol. thématique. Cette institution se revendique de la « tradition humaniste chrétienne » et veut diffuser « l'enseignement social chrétien ». Les interventions dans ce vol. consacré à la mort sont le fait de personnalités très diverses, même si une ligne directrice est perceptible.
Le constat de départ est celui de l'occultation générale de la mort dans les sociétés occidentales depuis le XX e s. La mort est cachée, évacuée, comme d'ailleurs le corps mort, le cadavre. Ce dernier est de plus en plus souvent incinéré et disparaît totalement, ce que certains n'hésitent pas à comparer à l'élimination d'un déchet. Par ailleurs, la mort est aussi mal vécue : à l'hôpital, comme une maladie, alors que beaucoup voudraient finir leurs jours chez eux (un parallèle avec l'accouchement s'esquisse sur cette question). Les partisans de l'euthanasie argumentent sur cette mort mal vécue, mais d'autres soulignent que vivre sa mort sereinement, c'est aussi la vivre jusqu'au bout… Plusieurs interventions de l'ouvrage reviennent d'ailleurs sur cette question de l'euthanasie, ainsi que sur celle des soins palliatifs. Se dégage l'idée qu'une certaine « démédicalisation » de la mort serait souhaitable pour redonner une place différente dans nos sociétés à cette étape décisive. - G. Kirsch
Vous êtes ici : NRT › Recensions › La mort, un temps à vivre

nouvelle collection

Questions d'actualité