• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Version imprimable : Le jour où Dieu a ri. Paroles, fables et blagues juives des Sages d'Israël - dans la NRT

Recherche rapide

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter trimestrielle :

La revue

La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de l’Institut d’études théologiques, Faculté de théologie de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

Lire la suite

Rejoignez-nous

    

 

Moulins-Beaufort

Hors-collection : L'Eglise face à ses défis

Mgr Eric de Moulins-Beaufort


Le livre de la rentrée: entre crise et espérance

Commandez-le ici

Le jour où Dieu a ri. Paroles, fables et blagues juives des Sages d'Israël

NRT 139/1 (2017) p. 149
Recenseur : Luciani
Maccoby H., Le jour où Dieu a ri. Paroles, fables et blagues juives des Sages d'Israël, Paris, Cerf, 2015, 13x21, 282 p., 19 €. ISBN 978-2-204-10529-3
Il y a bien des manières d'aborder la littérature des Hakhamim (Sages) d'Israël. Vu son étendue, son caractère exotique et sa complexité pour la majorité des non-juifs, la porte d'entrée proposée par Hyam Maccoby, aussi surprenante soit-elle, n'est sans doute pas la plus inepte, l'humour étant souvent un moyen privilégié de surmonter la peur de l'inconnu et d'accéder, par des chemins détournés, à des vérités profondes. Le premier de ces enseignements n'est pas anodin pour une religion qui refuse l'incarnation du divin (comme le rappelle Jean-Christophe Attias dans sa préf., p. 9-13). Ainsi, alors que pour Rabelais « le rire est le propre de l'homme », le Talmud nous enseigne que Dieu rit aussi (d'où le titre de l'ouvrage). Cela ne signifie pourtant pas, loin s'en faut, que cette anthologie de l'humour talmudique - avec tout l'intérêt et les limites du genre - ne s'en tient qu'au rire de Dieu et à des considérations mystiques sur son agir. Elle n'est pas dépourvue, bien au contraire, d'aspects très rabelaisiens, que ce soit quand elle compare la longueur du pénis de Rabbi Ishmaël ben Yossi avec celui de Rabbi Eléazar ben Simon (Baba Métzia, 84a) ou lorsqu'elle décrit les effets du pet de la prostituée sur Rabbi Eléazar ben Dordaï (Avodah Zarah, 17a). Pour le lecteur qui manquerait d'humour, des conversations entre l'A. et son ami écrivain Wolf Mankowitz (sur l'ascétisme, les voeux, le particularisme juif, les devoirs du mari, la luxure des femmes, la charité, l'agriculture et les barbares bretons) s'intercalent entre les récits - dont certains sont censurés dans les traductions courantes du Talmud - et aident à percevoir la permanente actualité des réalités les plus triviales. - D. Luciani
Vous êtes ici : NRT › Recensions › Le jour où Dieu a ri. Paroles, fables et blagues juives des Sages d'Israël

nouvelle collection

Questions d'actualité