• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Version imprimable : Thérèse d'Avila, qui es-tu? - dans la NRT

Recherche rapide

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter trimestrielle :

La revue

La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de l’Institut d’études théologiques, Faculté de théologie de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

Lire la suite

Rejoignez-nous

    

 

Jubile de la NRT

JUBILÉ DE LA NRT
10/11 novembre 2019

Au « Forum Saint-Michel », 24 boulevard saint-Michel, 1040 Bruxelles


Célébrer la mémoire des 150 ans de la revue fondée en 1869 à Tournai et dégager les enjeux de la théologie francophone au XXIe siècle

Téléchargez le programme complet

Inscrivez-vous dès maintenant

Thérèse d'Avila, qui es-tu?

NRT 123/1 (2001) p. 147
Recenseur : Clarot
Abiven J. o.c.d, Thérèse d'Avila, qui es-tu?, Coll. Témoins de Vie, Toulouse, Éd. du Carmel, 1999, 20x15, 229 p., 120 FF. ISBN 2-900424-48-8
Thérèse d'Avila (1515-1582) fait partie du Grand Siècle espagnol, le Siècle d'Or, celui de Charles Quint et de Philippe II, qui vit l'Espagne dominer le monde politiquement, intellectuellement et spirituellement. Quoique peu instruite, Thérèse a su raconter dans une langue admirable ce qui lui est arrivé, c'est-à-dire les effets de l'action divine dans son âme. Face à la Réforme protestante, elle a lancé ses carmels réformés sur les routes de l'intériorité et de l'oraison mentalemalgré toutes les difficultés rencontrées dans son Ordre ainsi qu'avec l'Inquisition qui n'appréciait pas que des femmes deviennent directrices spirituelles. Mais aujourd'hui sa doctrine est enseignée dans le monde entier et l'Église l'a proclamée Docteur.
Ce livre de J. Abiven, carme, reprend des cours donnés dans des carmels de France à de jeunes carmes et carmélites et voudrait inspirer le goût de lire la grande sainte en fournissant quelques clés de lecture. Il se montre attrayant pour ceux qui abordent Thérèse, en faisant découvrir en elle «une vraie femme chez qui l'amour de Jésus a polarisé les passions sans les supprimer», et «une maîtresse d'oraison qui a vécu toutes les difficultés et les joies des âmes désireuses de savoir prier». J. Abiven conseille d'aborder l'oeuvre thérésienne dans un certain ordre; il suggère de commencer par Les fondations, La correspondance, puis Le chemin de la perfection, et de passer seulement alors à son Autobiographie, qui est difficile, et enfin au Château intérieur qui aborde l'éventail complet de son enseignement spirituel.
L'A. possède le don rare de présenter simplement le résultat de sérieuses études et cela dans un style agréable, sans notes, sans étalage de science. On le lit avec plaisir et l'on partage peu à peu son admiration pour la Madre si humaine et si spirituelle. Une réussite. - B. Clarot, S.J.
Vous êtes ici : NRT › Recensions › Thérèse d'Avila, qui es-tu?

nouvelle collection

Questions d'actualité