• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Version imprimable : Trois figures féminines dans la vie de saint Benoît, trad. C. Vuillaume - dans la NRT

Recherche rapide

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter trimestrielle :

La revue

La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de l’Institut d’études théologiques, Faculté de théologie de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

Lire la suite

Rejoignez-nous

    

 

Jubile de la NRT

JUBILÉ DE LA NRT
10/11 novembre 2019

Au « Forum Saint-Michel », 24 boulevard saint-Michel, 1040 Bruxelles


Célébrer la mémoire des 150 ans de la revue fondée en 1869 à Tournai et dégager les enjeux de la théologie francophone au XXIe siècle

Téléchargez le programme complet

Inscrivez-vous dès maintenant

Trois figures féminines dans la vie de saint Benoît, trad. C. Vuillaume

NRT 138/1 (2016) p. 121
Recenseur : Radermakers
Semeraro M.D., Trois figures féminines dans la vie de saint Benoît, trad. C. Vuillaume, coll. Vie Monastique, monachisme ancien n° 49, Bégrolles en Mauges, Bellefontaine, 2014, 15x21, 150 p., 15 €. ISBN 978-2-85589-099-9
Un livre surprenant traduit de l'italien, Les femmes de saint Benoît ! L'A., moine bénédictin de Germagno (Italie), docteur en théol. spirituelle de la Grégorienne, nous présente une relecture allégorique de la vie de St Benoît, patriarche des moines d'occident, par Grégoire le Grand (Dialogues ii). Il s'inspire de la théorie psychanalytique de Carl Gustav Jung (La vie symbolique et L'âme et le soi). Cet ouvrage passionnant pose une question : la femme, ou sa figure, est-elle indispensable à l'homme pour parvenir à la maturité spirituelle et à la fécondité d'une vraie sainteté ? Le lecteur sera conduit par ce questionnement de la première à la dernière page, qui s'achève en prière.
Avec beaucoup de finesse et de rigueur intérieure, l'A. développe pas à pas son analyse du texte de Grégoire pour en faire surgir la symbolique intérieure de la féminité sans laquelle le cheminement spirituel de l'âme demeure stérile. Quatre rencontres féminines dans la vie de St Benoît. Il entre dans la terre de la vie monastique avec sa nourrice pour affronter le discernement, à travers l'histoire d'un tamis brisé par elle et réparé par lui : de la nécessité à la liberté. Sa fougueuse jeunesse est bientôt aux prises avec la séductrice qui lui met le coeur en flammes jusqu'à ce qu'il offre son corps à l'amour divin : le risque de la transgression à travers le feu. Puis c'est la rencontre prolongée avec sa soeur Scholastique, devenue l'épouse qui purifie comme une eau vive : la force dans la faiblesse. La dépression, à l'instar d'une folle errante dans la maison et la campagne, doit aussi être traversée par une guérison profonde qui est naissance ou surrection de la liberté. Enfin, l'A. s'adresse au lecteur dans un colloque intime pour lui révéler comment la vie de St Benoît ainsi perçue lui révèle le sens de sa propre existence et son avancement spirituel.
Laissons parler l'A. au terme de cet étonnant parcours : « Le rôle rempli par la femme dans l'itinéraire mystique de Benoît est comme la parabole de ce long cheminement d'intégration et de guérison, qui devrait être offert à tous et dont, justement, la théologie spirituelle devrait être l'instrument ordinaire. » (p. 144). Un régal pour le lecteur sensible à la symbolique des profondeurs de l'âme. Les conseillers spirituels s'en souviendront. - J. Radermakers s.j.
Vous êtes ici : NRT › Recensions › Trois figures féminines dans la vie de saint Benoît, trad. C. Vuillaume

nouvelle collection

Questions d'actualité