• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Version imprimable : Yves Congar, pionnier de l'oecuménisme. Comment accueillir les valeurs des autres chrétiens - dans la NRT

Recherche rapide

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter trimestrielle :

La revue

La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de l’Institut d’études théologiques, Faculté de théologie de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

Lire la suite

Rejoignez-nous

    

 

Moulins-Beaufort

Hors-collection : L'Eglise face à ses défis

Mgr Eric de Moulins-Beaufort


Le livre de la rentrée: entre crise et espérance

Commandez-le ici

Yves Congar, pionnier de l'oecuménisme. Comment accueillir les valeurs des autres chrétiens

NRT 139/4 (2017) p. 675
Recenseur : de Longcamp
Blaj D., Yves Congar, pionnier de l'oecuménisme. Comment accueillir les valeurs des autres chrétiens, coll. La Part-Dieu 27, Namur, Lessius, 2015, 15x21, 240 p., 22 €. ISBN 978-2-87299-276-8
L'importance que le dominicain a donnée à l'oecuménisme est bien connu, tant du point de vue théologique que du point de vue pratique. Cet ouvrage présente pourtant l'intérêt majeur d'intégrer la pensée oecuménique de Congar à l'intérieur de la dynamique ecclésiologique.
En effet, pour Congar, l'oecuménisme n'est pas une simple « théologie d'occasion » ou un enjeu pastoral. C'est une nécessité ecclésiologique. La gravité des divisions entre chrétiens et l'urgence de l'action oecuménique ne peut se comprendre qu'à l'intérieur de la théologie de l'Église une (1re partie), communion (2e partie) et corps du Christ (3e partie).
Comme dans la plupart des études actuelles sur l'ecclésiologie de Congar, l'A. choisit une perspective diachronique qui permet de mettre en lumière la manière dont la réflexion oecuménique se situe progressivement au coeur de l'ecclésiologie du dominicain. D'autant plus que, dans la pensée de Congar, histoire et ecclésiologie sont inséparables.
Après avoir détaillé dans la première période de l'enseignement de Congar (1930-1936) les éléments historiques qui ont poussé le dominicain à s'intéresser à la question oecuménique (chap. 1), l'A. s'appuie ensuite sur les ouvrages principaux de Congar pour en détailler les enjeux oecuméniques. La deuxième période (1937-1938) est évidemment marquée par l'étude de Möhler et la publication d'Esquisses du Mystère de l'Église.
La 2e partie, intitulée « La fécondité de l'Église comme communion », aura pour point de départ d'une part Vraie et fausse réforme dans l'Église (chap. 1) et les différents écrits de Congar au moment de l'anniversaire de Chalcédoine (1951) et du grand schisme (1954). Ces deux chap. permettent à l'A. de montrer comment l'ecclésiologue dominicain intègre les valeurs réformées (chap. 1) et orientales (chap. 2) à sa théologie. Cette partie offre au lecteur une analyse minutieuse de la pensée de Congar à une période déterminante pour sa pensée oecuménique.
Vient enfin une 3e partie qui s'attache à l'étude de Vatican ii et de sa réception à travers la notion d'Église-communion. La contribution de Congar à la théologie oecuménique du Concile n'est plus à prouver et l'élan donné à l'unité des chrétiens par Vatican ii est absolument décisif. Malheureusement, dans cette dernière partie, l'acribie et la précision laissent place à un ton plus polémique et à une étude plus lâche des textes, ce qui est regrettable.
L'étude de D. Blaj répond à une réelle nécessité et ouvre au lecteur des perspectives essentielles pour la compréhension de la théologie oecuménique de Congar, même si l'on regrette que l'A. projette parfois un peu trop ses propres problématiques sur la pensée du dominicain. - G. de Longcamp c.s.j.
Vous êtes ici : NRT › Recensions › Yves Congar, pionnier de l'oecuménisme. Comment accueillir les valeurs des autres chrétiens

nouvelle collection

Questions d'actualité