Une seule âme et un seul coeur en Dieu. Vivre en communauté à la lumière de saint Augustin

Jaime García Alvarez o.s.a.
Vie consacrée - Recenseur : Gonzague de Longcamp

L’A. vit non seulement sous la règle de St Augustin, mais il est aussi universitaire, enseignant et prédicateur de nombreuses sessions et retraites pour religieux. Il est donc aux prises avec la vie consacrée telle qu’elle se vit aujourd’hui. Telle est bien une des caractéristiques principales de cet ouvrage. Il ne s’agit pas d’abord d’un commentaire de St Augustin ou d’un travail d’historien. Il s’agit plutôt de scruter la vie consacrée contemporaine à la lumière des apports de l’évêque d’Hippone et de sa règle. Ainsi l’A. éclaire-t-il toute forme de vie consacrée communautaire.

Une question en filigrane accompagne le lecteur au long des pages, à savoir ce qui constitue la communauté. Un 1er élément de réponse se trouve, évidemment, dans la question du charisme qui est d’une brûlante actualité dans la vie consacrée (chap. 1). Mais, il s’agit ensuite d’incarner la communauté. Et là, à travers des constats tout simples, l’A. interpelle les individus sur leur rapport au Christ et à l’Église, mais aussi sur la signification de l’appartenance à une communauté dans sa triple dimension juridique, vécue et communionnelle. Mais il n’y a pas de communauté sans qualité relationnelle. Là se trouve sans doute le cœur de la méditation qui nous est proposée. Quelles sont les composantes d’une relation communautaire de qualité et que signifie prendre soin ? Deux questions aux saveurs très contemporaines auxquelles Augustin apporte un éclairage fécond.

Ce n’est que dans le réalisme humain de la vie communautaire que l’A. va en interroger le dynamisme spirituel qu’il situe dans la contemplation de Dieu-Lumière par la Parole de Dieu et l’Eucharistie comme sacrement de la communauté. L’A. trouve alors l’assise nécessaire pour aborder un dernier point capital de la vie consacrée que représentent l’obéissance et le discernement des esprits. Enfin, sous forme d’ouverture, l’A. nous propose une méditation sur l’aspect prophétique de la vie consacrée qui en est, comme le dit le pape François, la caractéristique propre.

Un ouvrage stimulant, facile à lire, mais qui est desservi par une édition déplorable qui a laissé nombre de fautes de frappe, des tournures de traduction peu françaises et un décalage des numéros de chapitre entre le corps du texte et la table des matières. — G. de Longcamp c.s.j.

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80