• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Versione stampabile : Aux racines du religieux - nella NRT

Ricerca

Newsletter

Iscrivetevi alla nostra newsletter

La rivista

Revista pubblicata ogni tre mesi da un gruppo di docenti dell’Istituto di Studi Teologici (Institut d'Études Théologiques, Facoltà di teologia della Compagnia d

Continua

Iscrivetevi

    

 

Jubile de la NRT

JUBILÉ DE LA NRT
10/11 novembre 2019

Au « Forum Saint-Michel », 24 boulevard saint-Michel, 1040 Bruxelles


Célébrer la mémoire des 150 ans de la revue fondée en 1869 à Tournai et dégager les enjeux de la théologie francophone au XXIe siècle

Téléchargez le programme complet

Inscrivez-vous dès maintenant

Aux racines du religieux

NRT 123/1 (2001) p. 155
Recensore : Thomas
Zapata Garcia M., Aux racines du religieux, Coll. Études psychanalytiques, Paris, L'Harmattan, 1999, 22x14, 380 p.. ISBN 2-7384-7518-3
Comme son titre l'indique, l'A. se propose l'examen des racines du religieux. Le sous-titre «Jung et la religion» indique bien l'angle d'approche: il s'agit d'une interrogation sur la religion et la foi, non pas du point métaphysique ou théologique, mais du point de vue psychanalytique. Le point de départ est une réflexion sur l'attitude de base du croire. Avant d'être une attitude religieuse, le croire est en effet une attitude humaine de base.
Abordant le phénomène religieux proprement dit, M. Zapata Garcia met en relief la position différenciée de Freud et de Jung. Il critique la position restrictive de Freud. Celui-ci a eu le mérite de dégager l'influence des images parentales sur l'appréhension du divin, mais il s'est empêtré dans une recherche de confirmation historique autour d'un hypothétique meurtre du père primitif. Jung, quant à lui, pose d'emblée la religion comme un besoin humain nécessaire à l'âme humaine et met au centre de son interprétation la notion d'archétype. L'image de Dieu est en chacun issue d'une image archétypique déposée dans l'inconscient collectif. Ce que nous connaissons de lui n'est pas l'archétype, qui est inconnaissable en lui-même, mais les images qu'il génère. On ne peut pas plus vivre sans un archétype de Dieu que l'on ne peut vivre sans un archétype de mère ou de père. C'est donc la dynamique de l'archétype de Dieu qui pousse l'homme à la recherche des images divines. Dans l'espace et le temps, les figures, les images, les symboles et les rites varient mais se ramènent à un moteur commun qui est la quête de la totalité et de l'unité qu'est le Soi.
Par des incursions multiples dans les diverses religions présentes ou passées, l'A. établit les parentés souterraines, au-delà de ce qui les sépare. Ce livre bien informé expose avec compétence la pensée jungienne sur la religion. On aurait souhaité cependant que l'adhésion entre en discussion. Car enfin, l'A. ne le méconnaît pas, l'interprétation de Jung soulève des questions. S'il est vrai que la vie nouvelle en Christ n'est pas en pure continuité avec le désir, peut-on la ramener à une archéologie psychologique?
Quand Jung écrit: «L'expérience qui produit la force de l'archétype est non seulement impressionnante mais aussi captivante puisqu'elle engendre naturellement la foi», que signifie au juste: «naturellement»? - H. Thomas, O.S.B.
Siete qui NRT › Recensioni › Aux racines du religieux

nuova collezione

Questioni di attualità