• Nouvelle Revue Théologique en français
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in english
  • Nouvelle Revue Théologique in italiano
Versione stampabile : La humanidad re-encontrada en Cristo. Propuesta de soteriología a la luz de la antropología de René Girard - nella NRT

Ricerca

Newsletter

Iscrivetevi alla nostra newsletter

La rivista

Revista pubblicata ogni tre mesi da un gruppo di docenti dell’Istituto di Studi Teologici (Institut d'Études Théologiques, Facoltà di teologia della Compagnia d

Continua

Iscrivetevi

    

 

Jubile de la NRT

JUBILÉ DE LA NRT
10/11 novembre 2019

Au « Forum Saint-Michel », 24 boulevard saint-Michel, 1040 Bruxelles


Célébrer la mémoire des 150 ans de la revue fondée en 1869 à Tournai et dégager les enjeux de la théologie francophone au XXIe siècle

Téléchargez le programme complet

Inscrivez-vous dès maintenant

La humanidad re-encontrada en Cristo. Propuesta de soteriología a la luz de la antropología de René Girard

NRT 131/2 (2009) p. 490
Recensore : Radermakers
García Martínez Fr., La humanidad re-encontrada en Cristo. Propuesta de soteriología a la luz de la antropología de René Girard, coll. Bibliotheca Salmanticensis, Estudios, 282, Salamanca, Pont. Univ., 2006, 24x17, 378 p., 23 €. ISBN 88-7299-699-9
L'A., prénommé Francisco - à ne pas confondre avec Florentino, prof. à l'Université catholique de Leuven - enseignant en théologie à l'Université pontificale de Salamanque, fait en ce volume une remarquable analyse de l'anthropologie de René Girard afin d'élaborer une sotériologie chrétienne à sa lumière. Il nous propose ainsi une réflexion solide, argumentée et originale sur le «salut chrétien en Jésus- Christ ressuscité», Verbe incarné de Dieu qui a traversé notre humanité, lui conférant sa consistance et sa force. Le salut en effet constitue le mystère le plus intime de la vie de l'homme, répondant au mystère de la grâce de Dieu pour l'homme.
Une introduction justifie la méthode de l'A. qui explique pourquoi il utilise l'anthropologie de René Girard comme pré-sotériologie fondamentale basée sur le désir mimétique, symptôme de frustration où s'origine la violence avec le mécanisme victimaire (1re partie). La 2e partie détaille le chemin du salut, de la frustration (péché originel) à l'espérance (Parole révélée) dans l'histoire de l'hominisation, en suivant l'hypothèse de Girard, puis l'ouverture aux temps du salut, depuis le péché jusqu'à l'Alliance grâce au Dieu sauveur, avec les textes de l'AT. La 3e partie parle de la plénitude des temps avec une esquisse de christologie salvifique reprenant le processus victimaire girardien en l'intégrant à l'incarnation rédemptrice à la faveur de textes du NT. Une «récapitulation » reprend l'essentiel de la thèse: Jésus, Fils unique de Dieu, victime des hommes et sauveur du monde.
L'ouvrage propose une manière nouvelle d'envisager la sotériologie chrétienne, dont sauront profiter les théologiens spécialisés en christologie; les lecteurs hispanophones sauront y investir un effort soutenu. - J.R.
Siete qui NRT › Recensioni › La humanidad re-encontrada en Cristo. Propuesta de soteriología a la luz de la antropología de René Girard

nuova collezione

Questioni di attualità