El Dios emergente. Sobre la «consolación sin causa» [EE 330]

J. García de Castro Valdés s.j.
Spiritualità - Census taker : Bruno Clarot s.j.
La «consolation sans cause antécédente» exprime, dans les Exercices spirituels de saint Ignace, la possibilité d'une rencontre directe avec Dieu. Que doit-on penser de pareille affirmation qui semble banaliser l'expérience divine? Garcia de Castro répond avec rigueur à cette question centrale pour ceux qui font les Exercices. Dieu-Trinité est constitué de pures relations et nous a créés à son image. Par l'Incarnation, Dieu nous a témoigné son amour et son désir d'«habiter en nous»et de garder des relations d'amitié avec nous. En titrant son livre Le Dieu émergent, Garcia exprime la présence continue de Dieu en nous et la possibilité qu'il nous offre d'avoir des contacts immédiats avec notre conscience. Pareille possibilité n'a rien d'inouï ou de miraculeux. Toutefois elle exige de notre part des conditions de désappropriation de nous-mêmes pour laisser agir en nous son Esprit.
L'ouvrage comprend deux parties: d'abord une explication rigoureuse des textes ignatiens. Bien comprendre la pensée de saint Ignace est primordial et plus d'un commentateur a fait fausse route par manque de compréhension correcte de l'espagnol. La consolation peut provenir de plusieurs causes parmi lesquelles «les anges de Dieu» et doit donc être bien distinguée de la consolation «sans cause antécédente» qui provient de Dieu seul. Pour expliquer ce fait, Garcia apporte les témoignages des grands spirituels.
La seconde partie présente une réflexion sur les implications théologiques de pareille rencontre amoureuse avec Dieu. Un chapitre explique à quelles occasions saint Ignace semble avoir éprouvé particulièrement ce type de consolation: au Cardoner et dans le don des larmes.
Enfin comment être assuré que pareille expérience ne provient d'aucune cause créée? Garcia examine l'objection psychologique et somatique faite à ce type d'expérience et y répond brièvement. Puis il dialogue avec des commentateurs contemporains de ce texte: Egal, Gil, Gouvernaire, K. Rahner, etc. Leurs opinions sont variées et parfois opposées, mais certaines reposent sur une mauvaise compréhension du texte ignatien. Espérons que cet effort de clarification aidera de nombreux retraitants et directeurs de retraites à voir plus clair et à oser croire à la possibilité de rencontrer Dieu directement dans un contexte favorable. - B. Clarot, S.J.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80