L'atome, le singe et le cannibale. Enquête théologique sur les origines

Jean-Michel Maldamé
Teologia - Census taker : Jean-François Stoffel
À une époque où le terme « création » est aussi omniprésent que maltraité, l'A. poursuit, dans ces deux ouvrages, sa réflexion sur l'origine du monde, de l'homme et du mal, tout en conservant les caractéristiques appréciables qui sont les siennes : une attitude de confiance à l'égard d'une science perçue comme poursuivant, elle aussi, la quête de la vérité, mais au niveau qui est le sien ; la conviction qu'il faut oser prendre le risque de se laisser interroger par ce qu'elle a de pertinent à nous dire ; la certitude que l'unité de la pensée est à reconstruire périodiquement. Le premier de ces ouvrages nous semble se démarquer des précédents principalement par sa première partie, laquelle s'attache, d'une part, à distinguer soigneusement les notions d'origine et de commencement sans pour autant couper tout lien entre elles et, d'autre part, à tenter de comprendre pourquoi, historiquement, la création a été si longtemps identifiée erronément à un commencement dans le temps. Plus dense, plus vif, mieux structuré, en un mot mieux réussi, le second nous offre, après des décennies de réflexion, la quintessence de la pensée de l'A. au sein de ce qui est véritablement un excellent ouvrage de vulgarisation. Il présente en outre l'intérêt, signalé par son titre, de faire ressortir les points d'oppositions entre, d'une part, cette pensée et, d'autre part, le fondamentalisme, l'intégrisme et le créationnisme. Il paraissait en effet évident que l'A. finirait, tôt ou tard, par aborder ces déviances intellectuelles non seulement en raison de leur actualité persistante, mais peut-être aussi et surtout dans la mesure où elles manifestent une attitude de peur et d'absolutisation d'un état du savoir, qui est diamétralement opposée à la posture que l'A., en raison de sa théologie de la création, peut faire sienne en toute sérénité, à savoir une attitude de confiance et d'accueil de la nouveauté à l'égard d'un savoir reconnu comme étant en perpétuelle évolution. - J.-F. Stoffel

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80