La christologie de Wolfhart Pannenberg. De la modernité à la postmodernité

Xavier Gué
Teologia - Census taker : Jean-Yves Nollet
Fruit d'une thèse de doctorat, cette intéressante étude de la christologie dePannenberg se compose de quatre parties. La première retrace intelligemment sa généalogie. Elle met en lumière la réception critique qu'opère Pannenberg de la déconstruction moderne de la christologie classique, des tentatives libérales de refondation de la christologie à partir d'en bas, des critiques dont ces dernières ont fait l'objet de la part de la théologie dialectique et du renouveau du projet de reconstruction de la christologie à partir du Jésus de l'histoire. Xavier Gué propose ensuite une interprétation originale de la christologie de Pannenberg, dont il suit le devenir depuis l'Esquisse d'une christologie (1964) jusqu'au 2e vol. de la Théologie systématique (1991), en passant par l'article Christologie et théologie (1975) et la Postface de la 5e édition de l'Esquisse (1976). La 2epartie met en évidence la structure bipolaire asymétrique de sa christologie fondamentale, qui a non seulement un versant historique - la prétention d'autorité implicite du Jésus de l'histoire, confirmée par l'événement historique de sa résurrection - mais fait aussi appel à un principe théocentrique qui l'englobe - l'autorévélation de Dieu qui détermine toute chose, sans laquelle le Jésus de l'histoire demeurerait une énigme. La 3e partie suit sur cette base le déploiement progressif de la christologie systématique de Pannenberg, qui aboutit à une christologie renouvelée du logos dans laquelle l'identité de ce dernier, conçue à partir de l'histoire de Jésus, réside dans son autodistinction d'avec Dieu. La 4e et dernière partie en montre alors la fécondité en contexte de postmodernité et de pluralisme religieux : « Dans la mesure où le Christ est Dieu en ne se faisant pas l'égal de Dieu, et qu'il est universel en assumant sa singularité concrète, n'ouvre-t-il pas l'espace pour une véritable rencontre avec les autres traditions religieuses, sans pour autant risquer de tomber dans une « relativisation » de la foi chrétienne ? » (p. 340). - J.-Y. Nollet

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80