Le don du Christ. Lecture spirituelle

Albert Vanhoye s.j.
Sacra Scrittura - Census taker : Alain Mattheeuws s.j.
Le don du Christ, c'est à la fois le don qu'est le Christ et le don qu'il fait de lui-même au Père et aux hommes, ses frères. Ce livre est une admirable lecture spirituelle centrée sur la personne du Christ, sur sa prière et son action sacerdotale. Le chemin parcouru est celui des Écritures, à la suite d'un exégète (ancien professeur de l'Institut Biblique à Rome et Président de la Commission biblique pontificale) qui nous offre le meilleur de sa recherche et de son interprétation personnelle. Contenu dense et profond, mais qui n'est pas a priori destiné à des spécialistes.
«La prière du Christ» (chap. 1) est décisive pour la prière du chrétien: elle lui donne force et vérité. Elle est le coeur de la relation filiale du Christ à son Père. Elle est le centre de l'action du chrétien. En montrant comment elle est filiale, traversant les angoisses humaines (Gethsémani) et faisant oeuvre de vie, l'A. nous introduit dans l'offrande libre du Fils, creuset de sa liberté et de son agir sur la terre. Les thèmes johanniques attestent de la beauté de l'oeuvre du Fils. Ils s'ouvrent largement ensuite à l'interprétation sacerdotale de l'épître aux Hébreux que l'A. connaît admirablement.
L'offrande du Christ est un «sacrifice» (chap. 2). Traduisant et interprétant avec attention certains passages de l'épître, l'A. en souligne les enjeux et l'actualité. En lien avec une année de l'Eucharistie, la signification du «sacrifice» est utile à réfléchir. L'offrande du Christ ne le «sépare» jamais des hommes qu'il a voulu rejoindre dans le mystère de l'Incarnation. Cette offrande l'unit au Père en même temps qu'aux hommes. Le Christ est «rendu parfait» dans le creuset de son obéissance d'amour. Son histoire révèle jusque dans sa mort et son entrée en gloire combien il est bien l'unique Médiateur entre le Père et les hommes. Son intervention est décisive: il est le Sauveur, l'unique Grand Prêtre. L'A. nous montre ainsi la perfection miséricordieuse de l'acte du Christ dans l'histoire humaine, dans les relations entre les personnes créées et sauvées par Lui.
«De l'Alliance à la communion» (chap. 3), voici le sens de l'oblation sacerdotale du Christ. Ce dernier chapitre est centré sur son action sacerdotale telle qu'elle est décrite dans l'épître. Le Christ a «offert des demandes» (He 5,7) et bien plus, Il s'est offert lui-même jusqu'à traverser la mort. Le coeur sacerdotal du Christ s'est formé à l'intérieur de la Passion. La Loi est désormais inscrite historiquement dans son coeur et, par grâce, dans nos coeurs. Cette transformation des coeurs, particulièrement de Celui qui est le Juste et l'Innocent par excellence, témoigne de l'action de l'Esprit dans l'histoire et de la puissance de Résurrection qui anime les libertés humaines. L'acte sacerdotal du Christ opère un renversement paradoxal à travers la souffrance et la mort. Le sens profond de son sacrifice y apparaît. Seule la puissance divine peut opérer un tel renversement.
Livre étonnant fondé sur un texte difficile et souvent négligé lorsque l'on pense au sacerdoce du Christ et à son acte de salut. Le lecteur y recevra des lumières profondes et aux conséquences spirituelles déterminantes pour qui cherche l'action rédemptrice de Dieu dans l'histoire humaine. - A. Mattheeuws sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80