Le lien entre catholicisme et Israël d'après le cardinal Henri de Lubac

Jean Stern m.s.
Teologia - reviewer : Didier Luciani

Jean Stern qui a déjà publié un ouvrage important sur Jean-Paul II et le mystère d’Israël (Paris, 2014) aborde ici le sujet éternellement actuel de la relation entre l’Église – en l’occurrence, catholique – et Israël. Ce sujet a d’ailleurs encore trouvé écho récemment avec l’article de Benoît xvi (« Les dons et l’appel sans repentir. À propos de l’article 4 de la déclaration Nostra ætate », Communio 259, 2018, p. 123-145) et la réaction de trois théologiens dans notre revue (voir NRT 141, 2019, p. 632-641). Le présent ouvrage traite de ce sujet selon la perspective limitée de la théologie lubacienne et confirme deux points déjà connus et incontestables : au plan de l’action, l’engagement indéfectible et courageux de Henri de Lubac in tempore non suspecto contre toute manifestation d’antisémitisme ; au plan de la réflexion, l’affirmation d’une relation absolument unique et d’une continuité entre l’Église et Israël et partant, une articulation infrangible entre les deux Testaments. Comme le montre Stern, ces deux aspects découlent tout à la fois de la compréhension qu’a de Lubac de la catholicité et de sa lecture des Pères (malgré la virulence de certains de leurs propos). Ressort ainsi mieux, par contraste, ce qui me semble être le « point aveugle » de la pensée lubacienne. Il n’hésite pas à prendre la défense de l’Israël persécuté sous ses yeux pour des raisons de dignité humaine et parce qu’il perçoit avec lucidité le caractère ultimement antichrétien de l’antisémitisme ; il redonne vie, force et sens à la grande Tradition de l’Église qui unit Israël et l’Église. Mais, par ailleurs, il est tellement fasciné par la nouveauté du Christ en qui toute réalité s’accomplit, qu’entre l’Israël persécuté et l’Israël théologisé, il n’accorde quasiment aucune place ni aucune valeur à la tradition juive vivante jusqu’à aujourd’hui. On ne peut commettre l’anachronisme de reprocher cela à Henri de Lubac ; on s’étonne un peu plus que Jean Stern n’en dise rien. — D. Luciani

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80