Le perturbateur d'Israël. Étude des deux théophanies sur le Carmel (1 R 18,17-45)

Toni Eid
Sacra Scrittura - Census taker : Véronique Fabre
Le sous-titre de cet ouvrage - étude des deux théophanies sur le Carmel - nous introduit à son enjeu : relier la rencontre entre Élie et Achab, dont la conséquence est la confrontation entre Élie et les prophètes de Baal (1 R 18,17-40), avec l'arrivée de la pluie mettant fin à la sécheresse (1 R 18,41-45). Ce lien est d'autant plus important à montrer que la rencontre elle-même (1 R 18,17-18) a précédemment été délaissée au profit de la spectaculaire scène de confrontation entre Yhwh et Baal. Pour ce faire, l'A., prof. d'AT à l'Univ. de Kaslik (Liban), étudie la racine 'aḵar qui désigne non seulement une situation perturbée mais aussi son traitement ; elle constitue le noyau des accusations mutuelles entre Achab et Élie et permet de comprendre l'épisode en son ensemble : le vrai perturbateur d'Israël n'est pas Élie, mais Achab. La dynastie d'Omri - « la maison de ton père », dit Élie à Achab en 18,18 - a provoqué la transmission de Baal, d'Israël en Juda, et donc la chute d'Israël et de Juda. C'est ainsi que les deux théophanies de Yhwh par le feu et par « la voix » de la pluie ont pour but de convertir le peuple et Achab à Yhwh. « L'échec de la conversion à Yhwh annoncera l'arrivée du malheur qui anéantira Israël et Juda. Si Jéroboam était considéré comme le responsable de la chute d'Israël, Élie accuse Akhab et la maison de son père d'être « les perturbateurs d'Israël et de Juda », responsables de leur chute par leur abandon de Yhwh et leur adoration de Baal » (p. 194). L'analyse est menée tout au long de l'ouvrage avec grande rigueur, utilisant aussi bien l'exégèse synchronique, la critique textuelle entre le TM et la LXX, l'analyse diachronique et le recours à la littérature extra-biblique. - V. Fabre

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80