Quand la Bible raconte. Clés pour une lecture narrative. Deuxième partie: Textes de l'Évangile selon Marc, tr. B. Escaffre et Br. Rigo

M. Navarro Puerto
Sacra Scrittura - Census taker : Jean Radermakers s.j.
Saluons l'initiative prise par les éditions Lumen Vitae, dans la collection «Connaître la Bible»: la traduction d'une remarquable présentation narrative de textes bibliques, et notamment de l'évangile de Marc par Mercédès Navarro Puerto. Psychologue et théologienne de formation avec spécialisation en exégèse biblique, cette andalouse, religieuse Mercedaria de la Charité, a publié plusieurs livres en espagnol, dont María, la mujer (Madrid, 1987), Barro y aliento; Gen 2-3 (Madrid, 1993), Los libros de Josué, Jueces y Rut (Barcelona, 1995), Ungido para la vida: Mc 14,3-9 y Jn 12,1-8, (Estella 1998) et l'original espagnol des deux présents cahiers (Madrid, 2003).
Mettant à profit les ressources de la lecture narrative de textes bibliques, ces deux livrets fournissent des clés à la fois précises et nuancées pour une interprétation actuelle. Dans le premier cahier, après une brève introduction sur les «histoires» de la Bible, trois chapitres présentent une lecture attachante et pleine de sensibilité. Dans «premiers plans», nous suivons Ruth, l'étrangère qui possède un nom propre, puis la Syro-phénicienne anonyme (Mc 7,24-30), et enfin une réflexion sur les personnages des textes. Le chap. 2 «Silence, on tourne! Action», l'A. raconte le crime atroce de Guivéa en Jg 19, le repas au champ en Mc 6,32-44, suivis d'une réflexion sur l'action et l'intrigue des récits. Un 3e chap. présente l'histoire macabre de la concubine du lévite en 2 S 13, la rencontre de Bartimée en Mc 10,46-52 et une réflexion sur «le point de vue» dans les récits. Ainsi nous découvrons chaque fois un texte d'A.T., un texte du N.T. et l'approfondissement d'un point de lecture narrative.
Le second fascicule présente des textes de l'évangile de Marc. Le 1er chap. s'attache aux récits qui mettent en scène la mère de Jésus; ensuite, le thème de la peur et du chaos est soulevé avec les émotions de Jésus (Mc 14,32-42), la frayeur de Pierre (Mc 14,53-72) et la manière de les interpréter. Le 3e chap. s'intéresse davantage à la psychologie à propos de Mc 5, mettant en vedette la «pathologisation» violente du mâle, et celle «psycho-sociologique», de la femme, avec une réflexion sur les effets curatifs de la foi..
Ces deux livrets, à la fois denses au plan du contenu et déliés quant à l'analyse et l'écriture témoignent d'une intelligence pénétrante de l'Écriture et d'une grande finesse de perception humaine. On touche ici du doigt l'indubitable richesse que peuvent apporter à la lecture de la Bible les talents herméneutiques d'une femme exégète et psychologue. Remercions-la ainsi que ses éditeurs de nous faire cadeau de ce bijou, où apparaît la profondeur anthropologique et théologique que confère au texte l'analyse narrative maniée avec compétence et intuition. - J. Radermakers sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80