Se situer face à la Croix. Les étapes vécues par les premiers chrétiens

Pierre Mourlon Beernaert
Sacra Scrittura - reviewer : Jean Radermakers s.j.
Comment vivre la mort, notre mort? Comment la regarder et la penser à la lumière de la croix et de la résurrection de Jésus? Telle est la question que nous pose l'A., prêtre jésuite et bibliste, professeur à Lumen Vitae, Institut de catéchèse et de pastorale à Bruxelles, et aussi animateur de retraites et de sessions, auteur de plusieurs livres d'initiation à la lecture des évangiles et des épîtres, dans les collections Connaître la Bible et Horizons de la foi. Pour réaliser son propos, il dénombre à travers les auteurs néotestamentaires six manières différentes de parler de la résurrection du Christ; il les visite tour à tour, à l'instar des facettes d'un «dé» à jouer, comme il l'explique dans sa présentation initiale. Chacun des chapitres suivants explicite une manière précise de considérer la mort et la résurrection de Jésus à partir d'un ou plusieurs textes; suit une application à notre concret.
La première: «Dieu a réveillé le Christ d'entre les morts», inspirée des psaumes; c'est la mise en lumière de l'action divine. La deuxième marque le contraste entre l'action humaine mortifère et l'agir divin vivifiant: «Vous l'avez crucifié / Dieu l'a ressuscité». La troisième souligne le dynamisme du dessein de Dieu, selon les Écritures: «Le Christ a souffert… pour entrer dans sa gloire»; ainsi Marc, qui s'inspire d'Isaïe. La quatrième, celle de l'hymne de la lettre aux Éphésiens (Ep 2,3-11): «Le Christ s'est vidé, abaissé… c'est pourquoi Dieu l'a exalté»; c'est l'attitude de Jésus «pour nous», en notre faveur. La cinquième est la synthèse accomplie dans l'unité, suivant les Actes, Romains ou Jean: l'exaltation «au coeur» de l'abaissement. La sixième reprend le schéma récapitulatif des célébrations liturgiques: «la Croix est arbre de Vie», comme le note l'Apocalypse.Nous avons là, de façon dense et précise, l'essentiel du mystère pascal: Jésus vivant nous saisit à l'intime de notre faiblesse et de notre perversité pour nous acheminer vers le Père. Réflexion substantielle, méditation consolante pour tous les croyants. Souhaitons-lui de nombreux lecteurs qui sauront apprécier et utiliser ce livre pour éclairer leur prière. Merci à l'A. de nous faciliter la réflexion intérieure. - J. Radermakers, S.J.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80