Symbole, mythe et rite. Constantes du sacré

Julien Ries
Teologia - Census taker : Jean Radermakers s.j.
L'A. de ce remarquable volume est un vétéran de l'anthropologie et de l'histoire des religions. Ce livre apparaît comme le fruit mûr d'une longue étude et d'une patiente réflexion. La consécration et le titre de cardinal que vient de lui octroyer Benoît xvi expriment la reconnaissance de l'Église pour l'oeuvre gigantesque de toute une vie de labeur: une nouvelle anthropologie chrétienne en forme de trilogie sur l'Homo religiosus et son expérience du sacré, dont les deux premiers tomes ont paru au Cerf en 2009, dans la même collection. L'A. nous en offre, dans ce troisième tome, un raccourci fulgurant sur les fondements du sacré dans la pensée et l'action des hommes. Les derniers mots de son liminaire expriment avec bonheur l'ensemble de sa recherche:«Une conclusion semble s'imposer: dès les millénaires de la lointaine préhistoire, l'expérience du sacré s'inscrit dans le processus de l'hominisation au cours duquel nous assistons à l'émergence de l'homo religiosus.» (p. 21)Il est difficile de résumer pareil ouvrage dont le titre est significatif: il s'agit des «constantes du sacré». Comment l'homme accède-t-il à l'Absolu et comment traduit-il cette expérience ineffable qui semble lui être accordée dès son origine? La première section est consacrée à la réalité du symbole et au langage symbolique. Le symbole au sens fort est bien autre chose qu'une simple représentation, une image. C'est l'expression fondamentale du mystère du Tout Autre, avec une triple fonction: biologique, psychique et ouverture à l'archétype du divin. Après une introduction où il reparcourt l'expérience de l'homo religiosus depuis ses origines, l'A. développe dans une première section la croissance de l'expérience du sacré à travers l'histoire et la géographie humaine, en se penchant spécialement sur les rives de la Méditerranée, afin de découvrir ce qu'est le «sens religieux» inné à l'humain et de déterminer ce qu'est pour l'homme l'espace du sacré. Dans une seconde section, il s'interroge sur la manière dont l'homo religiosus se situe face à la modernité: que fait l'homme avec le sacré et quelles sont les nouvelles perspectives qui se dessinent dans le domaine de l'anthropologie et de l'histoire des religions?Avec cette trilogie, nous nous trouvons devant un monument de science humaine et de profonde réflexion théologique. On reste impressionné par la somme d'informations recueillies par l'A., mais davantage encore par l'intelligence déployée dans sa recherche des indices les plus ténus de la reconnaissance par les hommes d'une transcendance à la fois supérieure et intime à la conscience et l'agir de l'homme. Aujourd'hui, notre humanité se découvre à un tournant important de son histoire. Nous savons gré à Julien Ries de nous offrir un chemin de réflexion et des repères précieux pour comprendre et continuer notre marche. Qu'est-ce que le sacré? Qu'est-ce que la religion? Comment la sainteté divine est-elle communiquée à l'homme par Jésus-Christ? Cette oeuvre remarquable méritait bien un signe de gratitude! - J. Radermakers sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80