The Structure of Religious Knowing. Encountring in the Sacred in Eliade and Lonergan

J. D. Dadosky
Religioni - reviewer : Jacques Scheuer s.j.
L'oeuvre foisonnante de M. Eliade n'a cessé, depuis deux tiers de siècle, d'apporter une contribution majeure non seulement à l'étude académique des religions, mais aussi à de nouvelles perceptions culturelles de l'expérience religieuse et des hiérophanies, du symbole et du rite. Fondée sur une documentation impressionnante, organisée selon une perspective phénoménologique attentive à dégager des schémas ou des types (patterns), la conception eliadienne du sacré et du profane ainsi que du mythe et du rite contient en outre une anthropologie («homo religiosus») ou une philosophie qui demeure le plus souvent peu explicitée: cette imprécision laisse la porte ouverte à diverses interprétations et ne permet pas de dissiper, chez nombre de lecteurs plus critiques, une certaine impression de malaise.
Le pari de l'A. est que l'oeuvre philosophique et théologique de B. Lonergan, plus exigeante et cohérente au plan de la méthode, peut se révéler d'un grand secours pour serrer de plus près la démarche d'Eliade et clarifier les notions clés qu'il met en oeuvre, bref élaborer une herméneutique de l'expérience et de la connaissance religieuses, préparant ainsi la voie à une reprise plus rigoureuse et féconde de son oeuvre dans des perspectives philosophiques et théologiques. Les chapitres centraux se suivent dans l'ordre des quatre niveaux de conscience intentionnelle tels que définis par Lonergan: expérience, compréhension, jugement de réalité, décision responsable en termes de valeurs. Il s'agit donc successivement de: faire l'expérience du sacré en tant que paradoxe ou «coïncidence des contraires» (chap. 4); comprendre la nature du sacré et l'exprimer à travers des symboles (chap. 5); reconnaître le sacré dans sa densité ontologique sans tomber dans un dualisme de type platonicien (chap. 6); vivre (dans) le sacré et se laisser transformer par sa puissance (chap. 7). En conclusion il apparaît que la lecture critique ainsi engagée n'est pas bénéfique pour les seuls lecteurs d'Eliade: dans cette confrontation, l'oeuvre de Lonergan reçoit également de précieux éclairages. L'examen des positions particulières à ces deux auteurs ouvre en outre quelques aperçus sur la question plus générale des rapports entre histoire ou sciences des religions et philosophie ou encore théologie. - J. Scheuer sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80