Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Penser l’indifférence religieuse : l’apport indirect de Di Noia, D’Costa et Bullivant

Ambroise Laurent
L’indifférence religieuse constitue un défi pour la théologie et le magistère. Les théologies chrétiennes des religions, qui cherchent à articuler universalité du salut et diversité humaine, n’arrivent pas à intégrer cette altérité radicale. Mais la pensée de trois théologiens exclusivistes à visée universaliste réussit à en rendre compte. Elle permet aussi d’éclairer ce qu’apporte l’indifférence religieuse et ce qu’il convient de lui apporter, dans une proximité particulière que les chrétiens doivent entretenir avec les indifférents, pauvres au cœur de ce monde post-moderne qui vit « etsi Deus non daretur ».

L’indifférence religieuse se présente tout d’abord comme un fait, massif et silencieux qui se répand dans nos sociétés occidentales. Les données statistiques les plus récentes disponibles font état en Europe d’une proportion de 30 % de non-religieux dont entre 16 % et 18 % d’indifférents complets. Ces proportions sont plus importantes dans les jeunes générations et dans certains pays dont la France, dans un contexte général de progression de l’incroyance et de rupture de transmission en matière religieuse. Aux États-Unis, le pourcentage des indifférents complets peut être estimé à près de 10 % et, plus marqué parmi les « millenials », il semble en progression. Si l’absence de foi prospère ailleurs de par le monde, l’indifférence à proprement parler semble restreinte à l’Occident (et à la Chine). Signe des temps, elle est une des formes…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80