Del Triángulo dramático de Karpman al Cuadrado maléfico

Pascal Ide
Resumen. - El artículo tiene por objeto un escenario psicológico de una gran pertinencia, el Triángulo dramático de Karpman (TDK), que se desarrolla entre tres personajes: el Persecutor, la Víctima y el Rescatista. Las interpretaciones psicológicas son superficiales y sobre todo ambiguas. La filosofía permite interpretar el TDK a partir de la violencia, definir con precisión los tres personajes y levantar las ambivalencias desdoblándolos: Regulador-Persecutor; Víctima-victimario; Salvador-Rescatista. Esta permite también enriquecerlo con un cuarto personaje: el Justiciero, que es una caricatura del Juez. En fin, este modelo de las transacciones violentas presenta una pertinencia en relación a las escrituras.

Le Triangle dramatique de Karpman (désormais désigné par son acronyme : TDK) est un scénario psychologique très fréquent, et pourtant très toxique, qui se déroule entre trois personnages que nous décrirons plus bas. Après l’avoir présenté (I), cet article en proposera une brève interprétation philosophique (II) et, surtout, en exposera une nouvelle version qui, loin d’annuler et de remplacer le TDK, l’enrichit d’un quatrième terme, le Justicier – le transformant en un Carré maléfique (III) – avant de conclure par un prolongement scripturaire (IV).

I Le TDK

1 Découverte

Le TDK fut découvert par Stephen Benjamin Karpman1 dans les années 1960. Jeune psychiatre dans la marine américaine à San Francisco, il est invité par l’un de ses patients à participer à une série de conférences assurées par un autre psychiatre, Éric Berne, inventeur de…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80