El artículo trata de articular metafísicamente tres « nociones » usualmente disociadas, la luz, el ser y el amor. Para ello, el artículo establece primero la constitución compuesta de cuatro partes de la luz la cual necesita una fuente luminosa, un ente iluminado y un sujeto que lo ve, sin su ser reductible; esta estructura se encuentra, profundizada, con el ser (esse) que, perfecto, pero no subsistente, es mediador entre el Ipsum esse subsistens y el ens substancial concebido como habens esse, y captado por el espíritu en un juicio; finalmente, el amor como don se une a la misma dinámica : las parejas amante-amado, donador-donadora convocan la doble mediación del espíritu (hau) y del don (datum). La conclusión sugiere en particular una prolongación, que es también un coronamiento, en dirección del tercer orden de Pascal, la caridad, por la teología trinitaria.

Le propos de cet article est de rapprocher philosophiquement trois « notions » : la lumière (1), l’être (2) et l’amour (3). Elles sont usuellement dissociées parce qu’elles appartiennent à trois champs épistémiques séparés : la cosmologie, la métaphysique et l’anthropologie1. Pourtant, une même logique (ou méta-logique) secrète les anime et les connecte.

I La lumière en sa constitution quadripartite

Qu’est-ce que la lumière ? Aujourd’hui, comme hier, nul ne peut apporter de réponse définitive à cette question. Ni une science de la lumière2, ni une philosophie de la lumière – notamment une métaphysique3 – ne sont à même de nous... éclairer. Contrairement à l’air ou à l’eau dont nous connaissons aujourd’hui avec certitude la composition chimique au plan atomique – ce qui ne signifie surtout pas que nous en avons épuisé le mystère et expliqué…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80