Michel Foucault, ¿patrólogo y filósofo moral? Sobre Les aveux de la chair

Jean-François Petit a.a.
Hace unos años se podía constatar que entre los filósofos contemporáneos Michel Foucault era uno de los más comentados en Europa y sobre todo del otro lado del Atlántico. Con la publicación del último tomo de su « Historia de la sexualidad » (Histoire de la sexualité), un nuevo ciclo de recepción de la obra del filósofo puede abrirse. Desde hace largo tiempo su interpretación era empañada por su captación libertaria. Ahora bien, en lo sucesivo esta va a dificultarse : « Las confesiones de la carne » (Les Aveux de la chair) supone, para una evaluación correcta, una alta cultura patrológica, que está lejos de encontrarse al alcance de todos. (…)

M. Foucault, Les aveux de la chair, éd. F. Gros, coll. Histoire de la sexualité 4, Paris, Gallimard, 2018, 14x22, 448 p., 17 €. ISBN 978-2-0727-0034-7

Il y a quelques années, on pouvait constater que, parmi les philosophes contemporains, Michel Foucault était l’un des plus commentés, en Europe et surtout outre-Atlantique1. Avec la publication du dernier tome de son Histoire de la sexualité, un nouveau cycle de réception de l’œuvre du philosophe peut désormais s’ouvrir. Depuis longtemps, son interprétation était brouillée par sa captation libertaire. Or celle-ci va désormais être mise en difficulté : Les aveux de la chair suppose, pour une évaluation correcte, une haute culture patrologique, qui est loin d’être à la portée de tous. Mais l’enjeu principal n’est peut-être pas là. Foucault n’entendait pas rivaliser avec ses contemporains…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80