Pensar la Iglesia después del Vaticano II

Gabriel Richi Alberti
El trabajo teológico guarda una relación de dependencia objetiva respecto a la experiencia eclesial de la fe. El artículo reflexiona sobre las modalidades eclesiales de elaboración de la teología desde Lumen gentium. Se trata de una exigencia de nuestro tiempo frente a la eclesiología. La pertenencia del teólogo a la comunidad eclesial se percibe entonces como condición de posibilidad de la teología como testimonio, comunión y misión de hoy.

L’objet de cette étude exige une délimitation adéquate, à partir des trois éléments qui composent notre intitulé.

En premier lieu, il s’agit de penser. En utilisant ce terme, nous voulons nous référer explicitement à la nature propre de la théologie comme réflexion critique et systématique sur la foi chrétienne vécue par le peuple de Dieu2. Penser l’Église, en ce sens, implique nécessairement de reconnaître au travail théologique sa nature proprement secondaire et relative, c’est-à-dire sa dépendance objective vis-à-vis de l’expérience ecclésiale de la foi. Ainsi donc, lors de notre intervention, nous nous référerons à deux questions au caractère à la fois fondateur et méthodologique : l’appartenance du théologien à la communauté ecclésiale comme condition de possibilité de la théologie et le mode ecclésial d’élaboration de la théologie.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80