Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Traitement de faveur. Jacques Derrida et nos renseignements sur la «grâce»

Jérôme Lefert osb
L'article traite de la notion de la grâce, telle qu'elle pourrait se déployer dans l'espace ouvert par la mise en correspondance de l'histoire de la tradition théologique avec le projet de la déconstruction. La réflexion s'avance en suivant deux «époques» décelables dans la formation de ce concept: 1) de la compréhension binaire de la grâce, envisagée en opposition au jugement, aux oeuvres, à la nature, etc., 2) vers les tentatives médiévales de clarification de ce concept, en identifiant ses dimensions connexes, jusqu'à l'effacement de la structure binaire en tant que telle. Ce développement n'est pas sans ressemblance avec la logique de renversement et de transgression, décrite par Derrida. En développant cette intuition, notamment à travers la comparaison systématique des procédés, profondément caractéristiques, qui unissent Derrida et Saint Paul, la logique de la question oblige à faire un cercle complet, et éventuellement à questionner-en-retour, sur la généalogie de la déconstruction elle-même. Alors émerge une certaine idée de la «sécularisation», faisant écho, encore une fois, au concept de la «grâce», comme un «lien neutre» et paradoxal de la promesse et du secret.

…il aborda le lieu.

Genèse 28,11

I De la connaissance des lieux

Ce texte entend rendre hommage à un homme grand et loquace, un maître de nuance et de scrupule1. Quant au fait que ces réflexions essayent de lier Derrida à la « grâce » et à d’autres notions qui n’appartiennent pas à son vocabulaire (encore que…), celles-ci n’exigent pas d’excuses particulières : leur moteur secret trahit moins une tentative de récupération posthume de l’auteur — avide de trouver encore un « enfant de chœur, et juif de surcroît »2 — que la volonté de s’instruire. Qu’est-ce que la théologie, et — tant qu’on y est — qu’est-ce que la théologie chrétienne pourrait apprendre de Jacques Derrida, au point où il nous a laissés ?

À vrai dire, la littérature relevant du genre « Jacques Derrida et la théologie » s’est transformée déjà en une petite industrie…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80