Chrétiens, la grâce d'être libres. Par-delà les conformismes et les peurs

Jean Duchesne
Espiritualidad - Census taker : Marie-Jeanne Coutagne

À l’heure où les catholiques s’interrogent sur leur place dans la société, et où la perte de crédibilité du clergé fait s’effondrer un peu plus la cote sociale d’un groupe que certains sociologues décrivent « en voie d’extinction » (!), il importe de raison garder. Au demeurant, il y a peu, n’évoquait-on pas l’opportunité d’un « moment catholique » ou la pertinence d’une « alternative catholique » ? Entre enthousiasme pour une « contre-culture » dont le catholicisme ne s’est jamais prévalu et énumération douloureuse des paramètres d’un désastre annoncé, il y a place pour une étude qui soit originale et qui puisse revenir à l’essentiel.

Tel est bien le propos du livre de J. Duchesne qui, sans éluder les difficultés présentes, entend penser l’histoire du catholicisme, tout autant que prendre l’histoire en compte dans la crise présente.

Par-delà un parcours brillant de nos désenchantements et ré-enchantements successifs – qu’il énonce et analyse –, l’A., avec conviction et énergie, nous invite à revenir au cœur même de la foi. Il importe en effet au chrétien de méditer incessamment l’inépuisable richesse des dons divins qui nous incite à accueillir positivement scepticisme et relativisme (!), humbles et nécessaires propédeutiques à toute prise de position face aux défis culturels qui sont les nôtres. Aussi nous faut-il d’abord nous déprendre de toute fascination facile pour le progrès, et réinterroger le sens même de la spiritualité, en conjuguant espérance et persévérance, pour retrouver la dynamique toujours nouvelle de la Tradition.

D’où un combat frontal contre toutes les idées reçues, s’il est vrai que le catholicisme est toujours et d’abord un « signe de contradiction » (Lc 2,34-35 ; Ac 17,32), particulièrement en notre temps où la société n’est plus porteuse mais d’abord critique.

En des pages aux accents pascaliens, J. Duchesne nous invite à retrouver le sens d’un christianisme fondé sur des antinomies qui, loin de le fragiliser, le vivifient de l’intérieur et nous permettent de redécouvrir la joie de croire et la grâce d’être libres. Un livre tout en contrastes, nécessaire, bien davantage : indispensable. — M.-J. Coutagne

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80