Does Christ matter? An Anglican and a Jesuit in Dialogue

Timothy Kinahan Brian Lennon s.j.
Ecumenismo - Census taker : Miriam Moscow
Ce petit livre pourrait intéresser des lecteurs anglophones pour plusieurs raisons : il vient d'une « périphérie » de l'Europe, l'Irlande du Nord. Ses auteurs sont un prêtre anglican de l'Église d'Irlande, Timothy Kinahan, et un jésuite, Brian Lennon, qui sont en dialogue, au moins intermittent, depuis plus de quarante ans. Celui-ci a commencé pendant les « Troubles » (euphémisme pour les trente ans de tension et de violence entre les Loyalistes et les Unionistes de 1968 à 1998 où il y a eu plus de 3 000 morts et plus de 40 000 personnes emprisonnées). Dans ce contexte, le fait même de chercher le dialogue tout en restant ancré dans sa propre communauté relève de l'exploit. Leur oecuménisme n'est pas un oecuménisme « bon marché ».
Dans l'introd., les auteurs se présentent et situent le livre comme étant bâti sur la fondation de leurs ministères, sur ce qu'ils ont appris l'un de l'autre, mais aussi d'autres traditions. C'est une oeuvre de théologie pratique : la théologie est éprouvée par la fournaise de l'expérience… et l'expérience est mise au défi par la pensée (p. 13). Derrière le titre (Est-ce que le Christ compte ?) se pose la question des conséquences sociales de la foi au Christ.
Le livre est divisé en trois parties. La première « What is God like » (À quoi Dieu ressemble-t-il ?) aborde les questions des images de Dieu, de la communauté qu'a voulue Jésus et des moyens pris par le Christ. La deuxième section est une critique des Églises ; chaque auteur parle de la sienne. La troisième partie traite du lien entre l'Église et la société avec des questions qui touchent toute la société européenne : la solidarité, la santé, les soins de santé, les problèmes de logement, l'accueil des réfugiés, mais aussi le Brexit et le problème du populisme.
Dire que la lecture de ce livre est stimulante ne revient pas à considérer que l'ouvrage est sans faille. Un exemple : le plaidoyer de Timothy Kinahan en faveur du mariage du clergé (p. 87s) est quelque peu infirmé par la mention de l'échec de son mariage (p. 184). Mais il s'agit d'un livre écrit par deux hommes pour qui le Christ compte beaucoup, et qui souhaitent que d'autres puissent mieux le connaître. Qu'ils soient remerciés pour leur engagement tenace et aimant. - M. Moscow r.a.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80