Heil in Differenz. Dominikanische Beiträge zu einer kontextuellen Theologie in Europa (Salvation in Diversity. Dominican Contributions to a Contextual Theology in Europe), éd. Chr. Bauer, St. Van Erp

Col.
Moral y derecho - Census taker : Paul Lebeau s.j.
Avec ce second volume de la collection Kultur und Religion in Europa, nous voici plongés en pleine atmosphère dominicaine, puisqu'il s'agit des textes présentés et discutés au cours de la première rencontre de théologiens membres ou associés de l'Ordre des Frères Prêcheurs, organisée conjointement, en septembre 2002 à Huissen (NL), par le Centre d'études dominicain pour Théologie et Société de Nimègue et l'Institut M.-Dominique Chenu de Berlin. Le Salut dans la Diversité. Contributions dominicaines à une théologie contextuelle en Europe: tel était le thème que les participants avaient assigné à leurs échanges. Leur première option de base était le respect de cette diversité. La seconde qui s'exprima à plusieurs reprises fut l'espérance que cette diversité même puisse se révéler salvatrice. Il s'agissait également de relever un double défi: la diversité des langues, partiellement surmontée par l'alternance de l'allemand et de l'anglais; celle également des contextes théologiques et culturels à partir desquels s'exprimaient les participants, qui n'étaient pas tous ni dominicains, ni catholiques-romains, ni théologiens professionnels, et représentaient diverses nationalités.
Christian Bauer, un laïc allemand, inspiré par la théologie du P. Marie-Dominique Chenu op, situa l'orientation des débats: la pluralité culturelle dont témoigne aujourd'hui l'Europe constitue les lieux privilégiés de la théologie aujourd'hui. Un des sujets qui, semble-t-il, suscita la discussion la plus vive, fut celle de la différence sexuelle, évoquée par le P. Leo Oosterveen, dominicain néerlandais (Nimègue) et le Dr. Angela Berlis, prêtre(sse) de l'Église Vieille-catholique, de la Faculté de Théologie de Tilburg (NL). Ils soulignèrent l'un et l'autre la nécessité d'intégrer théologiquement la particularité sexuelle et l'expérience du Salut. Signalons encore l'intérêt - et surtout l'actualité - de la contribution du P. Ulrich Engel op, qui envisage l'autre face du Salut: l'expérience du «non-Salut» - du mal et de la souffrance qu'il inflige.
Ainsi que le suggérait naguère un éminent théologien dominicain belge, le P. Edward Schillebeeckx, les théologiens du Salut se doivent d'interpréter la souffrance qui accable tant de gens (même en Europe, dont 18% des citoyens - soit plus de 60 millions de personnes - souffrent de pauvreté ou d'exclusion sociale) comme une «expérience contrastante» qui appelle indignation et compassion. C'est à ce prix, ainsi que l'exprime le P. Jon Sobrino sj, cité par notre dominicain, que le travail théologique peut devenir intellectus amoris, l'intelligence de l'amour. - P. Lebeau sj

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80