Former en prévenant les abus. Démaîtrise et responsabilité ecclésiale1

Noëlle Hausman scm
Les responsables de formation des futurs prêtres ou religieux sont plus que jamais requis d’aborder, avec les candidats, les questions affectives et sexuelles inhérentes à leur maturation humaine et spirituelle. Il s’agit premièrement, pour les accompagnateurs de séminaristes ou de novices, d’opérer un travail sur eux-mêmes en vue d’aborder avec les jeunes le domaine délicat des comportements plus ou moins perturbés. C’est sur l’horizon d’un équilibre global des personnes que peuvent s’insérer les problématiques liées aux dérives et abus de toutes sortes.

Les grands remous médiatiques dans lesquels l’Église de nos pays se trouve emportée ont au moins le mérite de nous rendre circonspects. Ces abus en tous genres (sexuels, psychiques, spirituels) – qu’il faudrait d’ailleurs mieux différencier – nous invitent sans aucun doute à revisiter nos processus de formation et de discernement, et c’est bien ce qu’attestent depuis un certain temps les publications de nos instances les plus officielles, qu’il s’agisse des conférences épiscopales ou des supérieurs majeurs ; ces documents sont fondés sur des études très autorisées, en lien nécessaire avec les législations civiles de nos États, elles-mêmes de plus en plus précises. Mais comment tirer profit d’un séisme qui a détruit presque jusqu’aux racines la relation de confiance somme toute naïve dont beaucoup nous honoraient, qu’ils soient croyants…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80