La voix amoureuse dans le Cantique des Cantiques

Alexandre Comte

L’article analyse l’usage du terme « voix » dans le Cantique des Cantiques. Cette étude contribue à étayer la compréhension du livre comme unité littéraire. Elle permet aussi d’en mieux percevoir la spécificité, c’est-à-dire son caractère dialogal. Elle éclaire enfin l’ouverture du dialogue entre les deux amants à son lecteur ou à son auditeur. L’analyse littéraire de la place de la « voix » dans le Cantique offre une base solide pour l’interprétation spirituelle de ce texte d’amour.

L’unité du Cantique des Cantiques est de moins en moins remise en question1. Pourtant, la question demeure disputée du fait que l’on peine à s’accorder sur la structure du poème. Cette difficulté ne tient pas au manque d’indices structurels au sein du Cantique mais à leur surabondance2.

Alors que les nombreuses recherches menées pour repérer ces indices ont surtout mis en relief les répétitions et les refrains3, la reconnaissance de l’importance du motif de la voix dans le Cantique n’a motivé aucune étude du terme « voix » (qôl). J. Cheryl Exum met bien en évidence la présence du motif de la voix à des tournants du texte (2,8 ; 5,2) et indique sa reprise à la fin du Cantique (8,13). Elle cite même Claudel pour souligner la valeur de ce motif : « À chaque instant dans le Cantique nous trouvons des allusions à la puissance de la voix4. »…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80