Marie, figure et mère de l’Église vivant de la Parole de Dieu. Une lecture de l’exhortation Verbum Domini

Marie-David Weill c.s.j.
Dans l’exhortation apostolique post-synodale Verbum Domini (novembre 2010), sur la Parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église, Benoît xvi recueille les acquis du renouveau marial promu par le concile Vatican ii, qui reconnaît à Marie une véritable place dans la nature profonde de l’Église. Il exhorte « les chercheurs à approfondir le plus possible le rapport entre la mariologie et la théologie de la Parole », et espère « en tirer un grand bénéfice autant pour la vie spirituelle que pour les études théologiques et bibliques » (Verbum Domini 27). L’A. propose quelques pistes de réflexion dans ce sens.

En 1965, Dei Verbum soulignait la visée dialogale, et même nuptiale, de l’acte de la Révélation :

Par cette révélation, Dieu, invisible, à cause de son immense amour, s’adresse aux hommes comme à des amis et converse avec eux, pour les inviter à la communion avec lui.

(DV 2)

Par [la] Tradition, Dieu, qui a parlé autrefois, converse sans interruption avec l’Épouse de son Fils bien-aimé.

(DV 8)

Selon les mots du Cardinal Marc Ouellet, Dei Verbum constituait

un véritable tournant dans la manière de traiter de la Révélation divine. Au lieu de privilégier comme auparavant la dimension noétique des vérités à croire, les Pères conciliaires ont mis l’accent sur la dimension dynamique et dialogale de la Révélation comme autocommunication personnelle de Dieu. Ils ont ainsi posé les bases pour une rencontre et un dialogue plus vivant entre Dieu qui…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80