De chair et de parole. Fonder la famille

Xavier Lacroix
Morale et droit - Recenseur : Noëlle Hausman scm
Familles monoparentales, recomposées, concubinaires, homoparentales… La grande saga de la famille contemporaine est interrogée, dans ces pages de sagesse humaine, d'après l'alliance la plus fondatrice, celle de la chair et de la parole, jusqu'au seuil des enjeux religieux qui s'y révèlent aussi. Tous les modèles familiaux ne se valent pas, dans l'éthique commune sur laquelle on peut fonder quatre piliers qui sauvegarderont l'avenir de la famille: le mariage (fait universel), la différence des sexes (en raison de l'enfant), l'accueil de la vie comme don (l'intangible gratuité), l'appartenance à un plus grand corps (que le triangle père-mère-enfant). Dans ce modèle non conservateur se croisent le désir d'épanouissement personnel et le sens des responsabilités les plus radicales, le lien horizontal entre époux et le lien vertical entre les générations. Ceci clairement posé, le mariage sera entendu, dans le chapitre II, comme ouverture au tiers, visible et invisible («les concubins sont des héritiers [du mariage] qui s'ignorent ou qui veulent ignorer», 85). Un troisième chapitre, joliment intitulé «Pourquoi vieillir ensemble?» s'intéresse fortement aux quatre raisons de durer (95) et aux ressources disponibles - ici revient l'insistance transversale qui recommande aux couples de reprendre souffle dans un cadre communautaire élargi. Le dernier chapitre, plus nettement spirituel, médite sur le roc de la différence des sexes et des générations où s'inscrit la transcendance. «Comment a-t-on pu en arriver» à désigner le sexe lui-même comme une construction culturelle, c'est-à-dire à perdre à ce point le contact avec le réel du donné corporel? Les débats actuels sur l'ouverture du mariage ou de l'adoption par des «duos homosexuels» révèlent la triple incertitude contemporaine sur le mariage, la parenté, la teneur de la différence sexuelle. Très justement, l'auteur distingue la prise en compte de situations particulières de leur institution par la loi. Quand on articule chair et parole, nature et culture, la famille ne peut être que conjugale et de surcroît, hétérosexuée, peut-il affirmer pour finir. Fortement argumentées et fondées dans l'immense expérience de l'auteur, ces positions lumineuses pourraient emporter la conviction des esprits non prévenus. - N. Hausman scm

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80