Débats éthiques, sagesse biblique

Anne-Marie Pelletier
Écriture Sainte - Recenseur : Françoise Mies
Voici un livre de belle vulgarisation d'une herméneute avérée de la Bible. Les débats éthiques contemporains suscitent en France, chez les catholiques surtout, une posture de combat. A.-M. Pelletier entend se mettre à l'école de la Sagesse des Écritures. Selon les livres sapientiaux, la Sagesse est présente au monde et à l'humanité dès la création ; préférable à tout bien, elle est chemin de vie ; portée par le peuple d'Israël, elle est une invitation à portée universelle. Elle irrigue toutes les Écritures et porte les grandes questions de l'homme que la Bible affronte non pas en ignorant les situations problématiques mais en y entrant pour les réouvrir sur un avenir et même un salut.
Le lecteur ne trouvera dans ce livre ni une analyse de textes bibliques dont seraient déduites des applications éthiques, ni une analyse de débats éthiques qui seraient éclairés par la Bible. L'A. dégage plutôt deux données structurantes de l'anthropologie biblique : la place matricielle de la relation, impliquant le respect de la différence et l'expérience de la limite ; la préférence divine pour les moyens faibles et la vulnérabilité plutôt que la puissance pour faire avancer l'histoire sainte. Or, le mal qui ronge notre société est de vouloir se prémunir de l'exposition à l'autre (autrui, événement, chair ou Dieu), alors que c'est le chemin de vie proposé par la sagesse biblique. L'A. invite le chrétien à prendre la position du témoin, témoin de la sagesse biblique et ainsi d'une humanité en proie aux mêmes démons que les nôtres mais qui apprend à discerner le chemin de vie par la relation. Reconnaissant en lui-même et dans la Bible les âpretés de cet apprentissage, que le chrétien témoigne aussi de la miséricorde et de la confiance que, malgré tout, Dieu mène le monde à son salut. À la lumière de cette sagesse, l'A. évoque les débats autour du genre, de la différenciation sexuelle, des identités fluides et du mariage, de la grossesse et des mères porteuses, de l'avortement et de l'euthanasie, des replis identitaires, de l'homme augmenté et du transhumanisme.
Dans la lumineuse annexe, « Sur la juste mesure des choses », l'A. met en séquence la Tour de Babel, l'échelle de Jacob et la croix du Christ : le désir illimité du ciel, barré à Babel, ne force pas le passage mais s'accomplit une nuit par l'échelle de Jacob et définitivement sur la croix.
Ce livre inspirant atteste que la Bible n'est pas seulement l'âme de la théologie mais aussi l'âme de l'anthropologie. - F. Mies

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80