La liberté rachetée. Penser le salut au temps de l'athéisme

Matthieu Bernard Albert Chapelle s.j.
Théologie - Recenseur : Noëlle Hausman scm

C’est un ouvrage à deux voix que cette présentation par un jeune théologien d’une contribution inédite d’un maître, presque 20 ans après son décès. La double et célèbre reprise dogmatique du jésuite Albert Chapelle († 2003), proposée dès 1974 à la fin d’un séminaire de l’Institut d’études théologiques de Bruxelles sur l’épître aux Hébreux, permettait de rassembler les « théories de la rédemption » en deux schémas : l’un, plus centré sur l’histoire du salut ; l’autre, sur l’articulation théologique de ces doctrines, avec pour cœur la médiation. C’est l’apport propre du grand théologien belge qui est ici souligné, « à savoir la typologie qu’il met en œuvre et les points saillants de son interprétation personnelle » (p. 58). Le commentaire détaillé de ces deux exposés difficiles est heureusement suivi d’une « Relecture thématique », dégageant, à partir de la liberté filiale (chap. 1), l’anthropologie (eucharistique et sacerdotale) impliquée (chap. 2) et quelques aperçus de cette étonnante méthode théologique (chap. 3). La conclusion de Matthieu Bernard souligne encore comment Albert Chapelle, sans se laisser dépasser par le dilemme substitution/solidarité, l’a dépassé par le haut, « dans une christologie qui se déploie à la fois comme pensée du Christus totus et comme christologie trinitaire » (p. 129) – des appuis précieux en effet pour le dialogue de salut le plus actuel avec notre culture. — N. Hausman s.c.m.

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80