El doble diálogo de Mohamed Aziz Lahbabi : entre musulmanes y cristianos, entre filosofía y teología

Markus Kneer
Mohamed Aziz Lahbabi escribió El personalismo musulmán (Le personnalisme musulman) en 1964 para dialogar con un público cristiano. Sin embargo, sus argumentaciones se basan en las fuentes principales del Islám y siguen los procedimientos de la teología musulmana. El artículo se pregunta si el diálogo interreligioso no pide un segundo nivel de reflexión que es el de la relación entre la teología y la filosofía. Desde este punto de vista, el personalismo lahbabiano no es ni occidentalizado ni salafista.

Le vrai dialogue présuppose la foi en la coexistence de systèmes différents disposant des mêmes prérogatives de s’exprimer, de se vivre de leur propre vie. Il n’est rien de plus dissolvant pour des religions que la croyance à une vérité unique absolument absolue dans un monde humain qui se définit par son ordre relatif. « L’unitarisme », en matière de dogme, est aussi dangereux pour l’humanité que l’irruption, dans nos sociétés contemporaines, des idées fixes, de l’absolutisme de l’absolu qui finit souvent par épouser le totalitarisme. Le pire danger pour le dialogue consisterait à laisser planer les équivoques et à ne pas aller jusqu’au bout de la clarification en parlant à cœur ouvert1.

I Le dialogue, un thème lahbabiien

En 1954, la thèse de doctorat de Mohamed Aziz Lahbabi (1923-1993) paraît aux Presses universitaires de France. On a…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80