Aux origines de l'école de Tübingen. Johann Sebastian Drey: Brève introduction à l'étude de la théologie (1819), éd. M. Seckler, tr. J. Hoffmann. Avec des contributions de J. card. Ratzinger, W. card. Kasper et M. Seckler, et des textes de P. Chaillet, M.-D. Chenu, Y. Congar et P. Godet, postf. J. Doré

Col.
Teología - reviewer : Noëlle Hausman scm
Avec des contributions du cardinal Joseph Ratzinger, du cardinal Walter Kasper et de l'éditeur scientifique Max Seckler, dans une traduction de Joseph Hoffmann, ornée d'une postface de Mgr Joseph Doré (soit 160 p.), voici (en 190 p.) la première traduction française de la Brève introduction à l'étude de la théologie qui, de plus, bénéficie des abondantes notes de l'édition critique allemande encore à paraître. L'ouvrage de 1819 est considéré comme fondateur de cette École catholique de Tübingen, illustrée par J.-A. Möhler, et découverte en France à partir des années 1930 par les Chenu, Congar et autres de Lubac. Prenant donc en considération, comme le dit son titre, «le point de vue scientifique et le système catholique» - nous voici à l'âge scientifique et non plus scolastique de la théologie -, la Brève introduction comprend deux «parties principales». La première, ou «introduction générale», comporte trois sections, successivement consacrées à «religion, révélation, christianisme»; la théologie chrétienne; les conditions de l'étude de la théologie («Quiconque, par conséquent, possède les qualités grâce auxquelles il est possible de transformer la matière de la théologie en un savoir vivant et de mettre en oeuvre ce savoir de façon féconde et bienfaisante dans l'Église dans une perspective pratique (…), celui-là est appelé à l'étude de cette science»). La «deuxième partie principale» est une «présentation encyclopédique des parties principales de l'étude de la théologie», également disposée en trois sections: la propédeutique historique (avec la Bible et la théologie historique du christianisme); la théologie scientifique (fondation ou apologétique, science spéciale ou dogmatique); la théologie pratique (gouvernement, administration ou ministère dans l'Église, théologie pratique). De déduction en affirmation, le traité progresse ainsi rigoureusement vers sa fin, pastorale, ou au moins, éducative. S'il y met un peu de peine, et s'il accepte les considérants donnés, quiconque s'intéresse aujourd'hui à la théologie se laissera encore impressionner par ces formulations ouvragées, dont voici un exemple entre mille: «il n'existe pas de liturgies universelles comme il existe des Symboles universels» (291). - N. Hausman scm

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80