Signes et sacrements dans le quatrième évangile

Yves-Marie Blanchard
Sagrada Escritura - Census taker : Gonzague de Longcamp

Le titre du présent ouvrage n’est pas sans rappeler celui d’Oscar Cullmann. Pourtant, s’il est aisé de reconnaître dans la notion de signe une clé de la théologie johannique, on ne saurait en dire autant des sacrements dont le mot même n’apparaît pas dans l’évangile. À moins, reconnaît l’A., qu’on leur donne la signification ancienne de mystères comme dévoilement de signification de l’AT dans le nouveau.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce livre : partir à la recherche de la richesse de signification du signe johannique. L’A. s’appuie pour cela tant sur le fondement biblique que sur l’apport de la linguistique de Saussure et la distinction entre signifiant et signifié qui sera opérante tout au long de l’étude.

Les trois 1ers chap. sont dévolus à circonscrire la notion johannique de signe en la comparant avec les miracles au sens synoptique, les symboles, puis les œuvres. Le chap. 2 permettra à l’A. de mettre en place le concept particulièrement important qu’est celui de l’« arbitraire des signes ». En effet, le lien entre le signifiant et le signifié ne s’impose jamais. Raison pour laquelle il peut y avoir malentendu ou rejet du signe. L’interprétation juste du signe demande…

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80