Transhumanisme, quel avenir pour l'humanité ?

Franck Damour David Doat
Moral y derecho - Census taker : Xavier Dijon s.j.
Les deux A., respectivement historien et philosophe à la chaire Éthique et Transhumanisme de l'Univ. cath. de Lille, font le point sur 18 idées reçues, partagées en trois parties, consacrées à l'histoire, puis à la pensée, puis à l'évaluation du transhumanisme. L'analyse fait la part des choses entre l'éternelle aspiration de l'homme à l'amélioration et cette nébuleuse transhumaniste née à la fin du siècle dernier dans le monde anglo-saxon pour fédérer divers efforts mobilisant les nouvelles technologies en vue d'augmenter l'homme ; elle distingue de même l'utopie qui sert d'appât libertarien aux entreprises commerciales des technomilliardaires et le souci d'un accès réellement démocratique aux moyens de perfectionner la condition humaine. Les objections opposées à l'individualisme, au matérialisme, à l'eugénisme ou au conséquentialisme de ce mouvement sont exposées, mais aussi, tout aussi loyalement, les réponses que leur donnent ses adeptes, abondamment évoqués (malheureusement sans référence aux citations faites). Par rapport au reste de la littérature parue sur le sujet, on notera ici l'insistance sur le transhumanisme comme récit qui anticipe le futur pour transformer le présent, mais sans réel ancrage dans les techniques actuelles, dont aucune ne peut être dite réellement transhumaniste. Le théologien sera intéressé aussi par les références à l'état préternaturel, au pélagianisme, à la gnose et à cette religion de remplacement qu'est le Silicon Pentecostalism. Des annexes reprennent les diverses déclarations transhumanistes ; petite bibliographie commentée. Un bon livre, donc. - X. Dijon s.j.

newsletter


the review


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80