Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

La femme dans la formation des prêtres : une révolution culturelle ?*

Marie Laetitia Calmeyn
Cette intervention au symposium de la Congrégation pour la doctrine de la foi sur le rôle des femmes dans l’Église (Rome, 26-28 sep. 2016) examine la « grâce eucharistique de la femme » à travers la méditation de figures féminines bibliques : la femme au parfum, Marie la mère de Jésus, Marie-Madeleine, Ève. Les rencontres du Christ avec ces femmes l’ont conduit à sa perfection, dans l’accomplissement de son sacerdoce.

Selon l’épître aux Hébreux – seul écrit du Nouveau Testament qui, d’une manière claire, donne au Christ le titre de grand prêtre –, c’est en tant qu’il est « conduit à sa perfection » (He 2,10 ; 5,9) que Jésus est consacré grand prêtre. À travers l’offrande qu’il fait de sa vie, Notre Seigneur manifeste sa « perfection de Fils »1, de Fils du Père et de fils de l’homme. Les évangiles décrivent la manière dont il se laisse conduire dans l’Esprit Saint par ceux qu’il mène à leur propre perfection (cf. He 4), par ceux qu’il sanctifie (cf. Jn 17). Parmi eux, il y a Marie et Joseph, les apôtres et disciples. Nous pourrions, en ce sens, méditer longuement le contenu de ce verset lucanien : Jésus « croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes » (Lc 2,52). Cette croissance vécue dans l’obéissance laisse supposer…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80