Le « don de soi » ouvre la porte du cœur des époux

Alain Mattheeuws s.j.

Le don de soi est la pierre angulaire du mariage. L’amour naît, grandit et se fortifie par ce dynamisme structurel des époux : en consentant librement à se donner, ils construisent un « nous » qui les dépasse. Dieu vient se lover dans ce don mutuel, total, définitif et sa présence est intérieure à la per- sonne des époux. À partir du « don », toutes les propriétés, les biens et les fins sont présentés dans un langage nouveau, cohérent et accessible. Cette reprise de l’essentiel du sacrement atteste la fécondité de la doctrine des dons du mariage.

Comment rendre compte de la richesse de l’amour et du don dans le sacrement de mariage ? Au long des siècles, l’Église a vécu de cet amour et a essayé de traduire la bonté, la finalité et la source de cet amour dans des mots issus de l’Écriture et de la Tradition. Cette traduction est un langage théologique dont la tonalité et la richesse s’appuient sur le terme et la réalité du don. Exprimé avec cohérence, ce langage éclaire le chemin des époux et s’enrichit en une doctrine qui dit la sainteté du mariage. Que nous dit Dieu de l’amour conjugal et parental ? L’Alliance entre l’homme et la femme ne fait-elle pas l’objet d’une révélation ?

Que dit le sacrement de lui-même et pouvons-nous aujourd’hui l’exprimer sur le mode gracieux du don ? Après avoir connu les traits doctrinaux de saint Augustin (les « biens du mariage ») et ceux de saint…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80