Note sur la crise des « prêtres pédophiles »

Noëlle Hausman scm
Sans aborder tous les aspects d’un fait de société douloureux et complexe, ces pages mettent en évidence ce que la crise de « la pédophilie dans l’Église » révèle de notre écologie sociale ; elles attirent l’attention sur les évolutions en cours dans les domaines du droit et du respect du secret professionnel, et elles signalent les conséquences qui pourraient en être tirées pour la formation des clercs.

À propos de ces délits considérés aujourd’hui comme extrêmes — il y a quelques dizaines d’années, c’était le parricide qui représentait le plus impardonnable des crimes —, nous n’allons pas considérer la situation du point de vue de la morale sexuelle et familiale1, en recourant par exemple aux ressources de la psychologie individuelle ou de la psychanalyse. Pour ces disciplines, la pédophilie est à entendre comme une perversion sexuelle entre autres, et c’est bien à l’entrée « perversion » qu’on la trouve dans les dictionnaires spécialisés2.

Il faudrait se rappeler ce qu’en dit actuellement le droit de l’Église3 et on pourrait s’interroger sur la manière de survivre après la crise4. Surtout, il s’imposerait de répéter que celui qui a « touché » des enfants doit être à jamais retiré de toute responsabilité pastorale qui conduirait, de…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80