Pierre réconcilierait-il Luc et Jean?

Marc Rastoin s.j.
Les points de contact entre les évangiles de Luc et de Jean ont été relevés depuis longtemps et ont intrigué les biblistes. Diverses tentatives ont essayé d’en rendre compte par le biais d’hypothèses touchant à l’histoire rédactionnelle des deux textes et à leurs liens littéraires éventuels. Aucun consensus ne s’est vraiment imposé ! Ceci témoigne d’un certain essoufflement de pareil angle d’approche, pourtant nécessaire. Mettre en lumière les ressemblances proprement théologiques, révélant les soucis communs des deux évangélistes, peut éclairer le moment ecclésial de leur écriture. Le traitement de la figure de Pierre le montre au premier chef.

Depuis les temps patristiques, les points de contact entre l’évangile de Luc et celui de Jean ont été relevés. Des épisodes communs comme la pêche miraculeuse (Lc 5 et Jn 21), des personnages communs (Marthe et Marie) et des façons analogues de présenter certains épisodes (Satan et Judas ; Lc 22,3 et Jn 13,27)1 tissent des liens particuliers entre l’un des synoptiques et la tradition johannique. Cette situation a suscité de nombreux travaux qui ont eu comme principal objectif de répondre à la question suivante : est-ce Jean qui a emprunté certains passages à Luc ou le contraire? Luc est-il vraiment plus ancien que Jean? Nous reviendrons brièvement sur les derniers travaux qui ont abordé la question sous l’angle généalogique en termes d’histoire des sources. La conclusion qui s’en dégagera tend à montrer qu’il semble impossible de…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80