Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Prophète et témoin. Le rôle du peuple juif dans la théologie augustinienne*

Alban Massie s.j.
Augustin est souvent considéré comme le théoricien du « système d’avilissement » dont les juifs ont été victimes de la part des chrétiens. L’A. examine à nouveaux frais la genèse de la théologie augustinienne du peuple juif et souligne l’amplitude que prend cette théologie dans l’ecclésiologie et la théologie de l’évêque d’Hippone, surtout dans ses polémiques contre les manichéens, les donatistes et les pélagiens. Le peuple juif est témoin de la vérité du Christ et de la fidélité de Dieu.

« Les coutumes de cette race si criminelle ont pris une telle puissance qu’elles sont reçues déjà dans tous les pays ; les vaincus ont donné leurs lois aux vainqueurs1. » Le jugement de Sénèque sur la nocivité des juifs dans l’empire semble avoir frappé Augustin qui le cite dans la Cité de Dieu. L’importance des juifs installés en Afrique du nord est attestée aux iv e et v e siècles2. Il arrive à l’évêque d’Hippone lui-même de fustiger ses fidèles tentés d’observer les jours de fête chrétienne à la manière des juifs qui vont au théâtre pour leur sabbat3. Mais, rappelant encore l’opinion de Sénèque sur l’inutilité sociale du sabbat, il relève que le stoïcien « montre son ignorance de l’inspiration divine4 ». Le regard d’Augustin sur les juifs n’est en effet pas sociologique mais théologique. D’abord indifférent à la nation dont les…

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80