L'Église et les Églises. La conversion catholique à l'oecuménisme

Bernard Sesboüé s.j.
Œcuménisme - Recenseur : Noëlle Hausman scm
Dans l'intéressante collection «Vatican ii pour tous», le sujet de l'oecuménisme, traité par le plus approprié des auteurs, se présente en trois parties, à commencer par l'omniprésence du thème dans tout le Concile (et les embranchements que furent Dei Verbum, le subsistit in de Lumen gentium puis son chap. marial, le décret Dignitatis humanae sur la liberté religieuse, capital). Ensuite seulement est présenté le décret Unitatis redintegratio sur l'oecuménisme proprement dit, où l'on repart des positions bien antérieures au Concile, avant de parcourir pas à pas les trois chap. du document. Enfin, une esquisse de la réception du Concile par «cinquante ans de dialogue oecuménique» se propose en deux vagues: d'une part, la réception par le peuple de Dieu (avec les dialogues théologiques officieux, où figure évidemment le Groupe des Dombes), d'autre part, la réception kérygmatique et pastorale (gestes symboliques, dialogues bilatéraux, nouveaux accords dans la foi, notamment la déclaration luthéro-catholique sur la justification). Un bilan est tiré, pour finir, où l'on peut lire que «le chemin qu'il nous reste à parcourir sera sans doute plus difficile que celui qui a déjà été franchi. Les décisions les plus redoutables sont encore devant nous» (p. 117-118), avant un précieux conseil: «il ne faut pas mettre en concurrence les deux dialogues interconfessionnel et interreligieux» (p. 122) et une dernière salve: «ce qui nous manque encore c'est un niveau plus avancé de conversion…; la deuxième chose qui nous manque, c'est la décision« (souligné par l'A., p. 128). - N. Hausman scm

newsletter


la revue


La NRT est une revue trimestrielle publiée par un groupe de professeurs de théologie, sous la responsabilité de la Compagnie de Jésus à Bruxelles.

contact


Nouvelle revue théologique
Boulevard Saint-Michel, 24
1040 Bruxelles, Belgique
Tél. +32 (0)2 739 34 80